Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Italie : jet de bananes contre une ministre noire

Rédigé par La Rédaction | Mardi 30 Juillet 2013



Première ministre noire de l'Histoire de l'Italie, Cécile Kyenge doit faire face à un racisme consternant. Lors d’un meeting vendredi 26 juillet, un spectateur a lancé en direction de la ministre de l’Intégration d’origine congolaise des bananes.

L’agresseur, accompagné d'autres militants d'extrême droite, a raté la tribune où se trouvait Cécile Kyenge. Celle-ci a dénoncé plus tard « un gaspillage de nourriture ». Ses collègues du gouvernement se sont indignés devant cet acte raciste.

Depuis sa nomination en avril, la ministre est régulièrement la cible de commentaires et d’insultes racistes. Il y a deux semaines, Roberto Calderoli, le vice-président du Sénat et membre de la Ligue du Nord (populiste), l’avait comparée à un « orang-outan ».

En juin, une conseillère d'arrondissement de la ville de Padoue, dans le nord de l'Italie, avait même appelé au viol de Cécile Kyenge. « Mais pourquoi personne ne l'a jamais violée, juste pour lui faire comprendre ce que peut éprouver la victime de ce terrible délit ? Une honte ! », avait-elle écrit sur sa page Facebook.

Cecile Kyenge est arrivée en Italie à 18 ans. Cette ophtalmologiste, mère de deux filles, a obtenu la nationalité italienne par la voie du mariage. En fonction depuis quelques mois, elle souhaite que la nationalité italienne soit accessible à tous ceux qui sont nés dans le pays même si leurs parents sont étrangers.

Lire aussi :
Racisme : Rokhaya Diallo, visée par un appel au viol, porte plainte
Racisme: Un ministre italien s'en prend aux immigrés arabes
Racisme : insulté, un joueur du Milan AC quitte le terrain