Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Islamophobie : une mosquée taguée dans la Nièvre, plainte déposée

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 30 Juillet 2014



Des inscriptions racistes et des tags nazis ont été découverts, dimanche 27 juillet, sur les murs d’une salle de prière située à La Charité-sur-Loire, dans la Nièvre. L’inscription « Nike les arabes » et des croix gammées ont été inscrits à la peinture blanche. Les faits auraient été commis entre samedi 5 h et dimanche 10 h, heure où ils ont été constatés.

L’Association musulmane du pays charitois en charge du lieu de culte a déposé une plainte pour « dégradations ou détérioration d’un édifice affecté au culte et provocation à la haine ou à la violence en raison de l’origine, l’ethnie, la nation, la race, ou la religion ». « Il s'agit certainement d'un acte isolé, à mettre en corrélation avec ce qui se passe en ce moment à Gaza », ont souligné les gendarmes.

Le lendemain, Bernard Cazeneuve a fait référence à cette dernière dégradation en date visant une mosquée et à une inscription antisémite découverte lundi sur une stèle à la mémoire d'enfants juifs déportés à Marseille. « Ce sont des événements que je ne veux pas voir », a fustigé le ministre de l’Intérieur. « Ces comportements sont inadmissibles, n'ont pas leur place dans la République » et nécessitent une réponse « ferme et déterminée », a-t-il poursuivi, avant d'appeler les préfets qu'ils portent plainte, au cas où aucune association ne le ferait, « si des actes de cette nature se produisent » .

Ceux visant les mosquées font souvent l’objet de dépôt de plainte mais leurs auteurs sont rarement retrouvés.

Lire aussi :

Isère : croix gammées et tags racistes sur une mosquée
Les mosquées profanées face au coût de la sécurité
Mosquées en danger : que fait la police ?