Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Islamophobie : les faux tracts du maire incitant à faire Ramadan

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 12 Juillet 2013



Le mois du Ramadan, le mois béni des islamophobes ? Des tracts de nature islamophobe prétendument signés du maire de Libourne ont été envoyés à près de 200 familles dans la nuit de mardi à mercredi 10 juillet dans le quartier Hôpital où se trouve une mosquée.

Dans ce tract intitulé « information municipale » dans lequel était apposé le logo de la municipalité, les habitants de cette commune de Gironde ont été invités à ne pas manger et boire dans la rue en cette période de jeûne du Ramadan et à ne pas cuisiner du porc, à ne pas sortir leur chien et à ne pas se garer aux abords de la mosquée vendredi, jour de la grande prière collective, ceci afin de faciliter « l'intégration républicaine des musulmans » et de leur « faire toute la place qu'ils demandent ». Les femmes étaient aussi invitées à porter une « tenue décente, surtout avec l’arrivée de l’été ».

Philippe Buisson, le maire socialiste de Libourne, a rassuré ses administrés en leur envoyant un courrier dénonçant le faux tract. Il a également porté plainte pour « contrefaçon, usurpation d'identité et incitation à la haine raciale » auprès du procureur de la République de sa ville. « C'est la méthode d'un groupuscule qui tente d'exister dans un contexte de Ramadan et de préparation des élections. (…) On est dans un moment de libération de la parole xénophobe et raciste », a-t-il déploré.

Des tracts du même type avaient été distribués à Talence, près de Bordeaux, en 2011. Faussement signés par le maire Alain Cazabonne, il ciblait le projet de construction d’une mosquée dans la ville.

Lire aussi :
Talence : un tract raciste contre la mosquée