Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Islamophobie : le « djihadisme », l’épouvantail des médias français

Rédigé par | Jeudi 21 Mars 2013



Les médias ont leur part de responsabilités dans le développement et la banalisation de la rhétorique islamophobe en France. Le constat n’est pas nouveau mais c’est une des principales conclusions soulignées dans le rapport alternatif 2011/2012 sur le racisme en France émanant du réseau européen contre le racisme (ENAR) et diffusé à l’occasion de la Journée internationale contre le racisme jeudi 21 mars.

« Le terrorisme est quasi systématiquement traité sous l’angle du djihadisme, tandis qu’Europol note dans son rapport de 2010 que les actes terroristes perpétrés par des terroristes islamistes représentent moins d’1% des actes », indique l’ENAR, qui a fait part de ses conclusions à la rédaction de Saphirnews.

« L’appartenance islamique est sur-interprétée comme un facteur explicatif déterminant dans le passage à l’acte violent, la marginalisation ou le rapport avec le reste de la société », ajoute également l’organisation européenne. Elle appelle la France à « favoriser l’émergence d’un journalisme éthique et indépendant, avec un système d’autorégulation plus explicite ».

Pour en savoir plus :
Racisme : alerte à l’islamophobie en Europe, blâme à la France


Lire aussi:
L’islamophobie explose en France, les violences exacerbées en 2012
Face à l'islam bashing médiatique, les musulmans en quête de solutions
Contre l'islamophobie ordinaire, halte aux « islamologues de comptoir »
La crise économique exacerbe les comportements racistes
Europe : les musulmans, victimes de la politique anti-terrorisme (vidéo)


Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur