Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Islamophobie : « Terreur sainte », pire que les caricatures de Charlie Hebdo ?

Rédigé par La Rédaction | Lundi 24 Septembre 2012



Hasard du calendrier (ou pas), la maison d’éditions Delcourt a fait paraître, le 19 septembre, jour de la publication des caricatures du Prophète Muhammad par Charlie Hebdo, une bande dessinée adaptée en français mettant en cause l’islam. Intitulée « Terreur Sainte », elle est signée de l'écrivain américain Frank Miller.

Frank Miller est connu pour ses romans qui ne sont pas du tout à l’eau de rose. Plusieurs d’entre eux ont été adaptés au cinéma comme Sin City, 300, Robocop ou encore Batman.

Mais Terreur Sainte, paru aux Etats-Unis en octobre 2011, est loin de ce qui peut être diffusé à l’écran. Résumé de l’histoire : la ville Empire City est sous les feux des attaques islamistes. L’Arrangeur et la Chat-Pardeuse arrivent à la rescousse.

Selon la maison d'éditions, Terreur Sainte est une « réponse hargneuse au 11 septembre et malgré les positions radicales de son auteur, Terreur Sainte se garde de condamner l'islamisme pour ne foudroyer que le terrorisme ».

Or, les stéréotypes les plus acerbes contre l'islam défilent au fil des pages. Tout au long de la lecture de la BD, on remarque les répliques racistes des deux héros. Frank Miller confond islam et terrorisme : il a notamment choisi « la plus vieille mosquée de la ville » pour servir de quartier général des terroristes. La BD s’ouvre par ailleurs par une citation faussement attribuée au Prophète Muhammad : « Si tu croises l’infidèle, tue l’infidèle ».

La vidéo anti-islam n’a pas fini de faire parler d’elle que l’hebdomadaire Charlie Hebdo a décidé d'accentuer la polémique avec des caricatures offensantes à l’égard des musulmans. Terreur Sainte a fait une sortie discrète mais assimiler l’islam au terrorisme comme le fait Frank Miller dans sa BD est au mieux aussi dangereux, voire pire que les caricatures publiées par Charlie Hebdo. Les amateurs de BD n'en seront que plus avertis face à la propagande anti-islam qui se propage ces dernières années.

Lire aussi :
Caricatures anti-islam : zéro manifestation, le contrôle au faciès en place
Charlie Hebdo : Tariq Ramadan appelle à ne pas porter plainte
« Touche pas à mon prophète » : SOS Racisme soutient Charlie Hebdo et porte plainte
Film anti-islam : 150 interpellations lors d’une manifestation non autorisée à Paris
Caricatures : Charlie Hebdo surfe sur la vague de la provoc islamophobe
Un film islamophobe à scandale met le monde musulman en émoi