Connectez-vous

Islam | Musulman | Toute l’actu sur Saphirnews.com




Sur le vif

Charlie Hebdo : Tariq Ramadan appelle à ne pas porter plainte

Rédigé par La Rédaction | Lundi 24 Septembre 2012

           


Tandis que l’Union des organisations islamiques de France (UOIF) envisage de porter plainte pour « incitation à la haine raciale » à l’encontre de Charlie Hebdo, Tariq Ramadan appelle à ne pas poursuivre en justice l’hebdomadaire satirique qui a publié des caricatures blessants à l’égard des musulmans comme pour mieux l'« ignorer », tout en dénonçant les agissements « opportunistes » de ce dernier.

« Quand vous faites une blague vis-à-vis de quelqu’un et puis que vous êtes le seul à rire, ça n’est pas une blague et dans la situation dans laquelle on est, on permet d’utiliser les nobles valeurs de la liberté d’expression et on moque des gens pour qui le sacré leur permet de survivre par rapport à la corruption, au chômage », a indiqué le professeur d'études islamiques contemporaines à l'université d'Oxford, en référence aux populations dans le monde musulman, qui ont largement manifesté contre le film anti-islam dans la semaine du 11 septembre.

Puisque les responsables de la publication disent n’avoir « aucun intérêt financier », « je les ai appelé à prendre l’argent des bénéfices de leurs ventes et de les donner aux victimes des salafistes extrémistes littéralistes du nord du Mali (…) ou à une association chrétienne de Palestine », a-t-il déclaré sur RMC vendredi 21 septembre.

Réagissant à cette occasion sur les exactions au nord du Mali, ils sont « une trahison des principes de l’islam » et M. Ramadan lance un « appel à la conscience musulmane » pour que soient lancées des « condamnations claires » contre les milices qui sévissent dans la région.

A tous ceux qui utilisent la liberté d’expression pour faire de la provocation, « notre réponse : nous vous ignorons dans votre haine et nous construisons avec les Français de toutes les confessions ou sans confession qui décident de vivre-ensemble. (…) Vous aussi journalistes, dites aussi à Charlie Hebdo (sa) responsabilité dans l’usage de vos droits car il se pourrait que des droits mal utilisés produisent la fracture sociale », a-t-il lancé.

Lire aussi :
Tariq Ramadan : « La réforme radicale » passera par le Centre de recherche pour l'éthique au Qatar

Et aussi :
Caricatures anti-islam : zéro manifestation, le contrôle au faciès en place
Christine Boutin en colère contre Charlie Hebdo
« Touche pas à mon prophète » : SOS Racisme soutient Charlie Hebdo et porte plainte
Caricatures : Charlie Hebdo surfe sur la vague de la provoc islamophobe




Réagissez ! A vous la parole.
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les affirmations diffamatoires et les propos racistes, antisémites, islamophobes ne sont pas tolérés et seront donc supprimés. Idem pour les contributions trop longues ou n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article.
Loading







L'actu vue par Yace