Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

Indonésie : les musulmans protestent contre une vente généralisée de l'alcool

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 13 Janvier 2012 à 19:06

           


Des centaines d’Indonésiens ont manifesté, jeudi 12 janvier, à Jakarta pour appeler au maintien des lois limitant la vente d'alcool dans le premier pays musulman au monde.

La Constitution indonésienne garant la liberté de culte et près de 15 % de la population du pays n'est pas de confession musulmane. En vertu des règlements, les boissons alcoolisées sont classées en trois catégories : A (avec une teneur en alcool de 5 % ou moins), B (au-dessus de 5 à 20%) et C (au-dessus de 20 à 55%). La vente d'alcool classé comme B et C est limité à des lieux tels les hôtels et restaurants, tandis que l'alcool classé A, comme la bière, est vendu partout.

Une levée des limitations d’alcool permettrait la vente de toutes les catégories d’alcool dans tous lieux, ce qui inquiète le Majlis Ulama (Conseil des savants) d’Indonésie, la plus haute instance religieuse, estimant que « les boissons alcoolisées sont une des sources de la criminalité ».

Les protestataires, qui se sont retrouvés devant le ministère de l'Intérieur, accusent ce dernier de céder aux demandes des producteurs d’alcool et qualifient toute révision législative dans ce domaine d’« immoral ». Face à l’ampleur de la polémique, le ministre de l’Intérieur a démenti la révision de la réglementation.




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Siram le 18/02/2013 04:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Suggérer que l'alcool est la cause de la criminalité est fort réductrice. En tant que professionnnelle depuis 20 ans dans ce domaine, nous pouvons dire que oui, l'alcool consommé par certaines personnes peuvent influencer le jugement d'une personne, oui, cela est vrai. Il y a que auparavent, la personne qui par exemple, agresse sa femme en état d'ébriété est déjà mal dans sa peau et ne sait pas gérer ses frustrations , sa colère autrement. Il s'agit aussi d'une prise de contrôle sur l'autre personne , en l'occurence dans l'exemple cité, sa conjointe. Les problèmes découlant de la consommation en fait proviennent davantage au préalable d'une mauvaise gestion de ses émotions, en tous cas, bien souvent. Quand à la criminalité ,il s'agit selon plusieurs études dont la bible en psychiatrie nommée DSM-4, qui répertorie les maladies mentales. Le trouble de personnalité anti-sociale est souvent présent dans les cas de délinquance et de criminalité récurrente.
Par conséquent, ce n'est pas tant l'alcool qui génère des problèmes au criminels mais peut les augmenter, le mal d'être, la pauvreté, la solitude intérieure, les maladies mentales non traitées sont bien souvent mis en cause dans ces problématiques. en toxicomanie , alcoolisme,nous parlons d'une étiologie multi-factorielle, c'est-à-dire générée par un ensemble de facteurs tels que :abus sexuel durant l,enfance, viol, enfant négligé affectivement manquant de soins élémentaires à donner à un enfant tel que être en mesure de rass...