Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Sur le vif

Identité nationale : 50 % des Français pour un arrêt du débat

Rédigé par La Rédaction | Mardi 22 Décembre 2009 à 00:01



La moitié des Français souhaitent l’arrêt du débat sur l’identité nationale, selon un sondage CSA paru dans Le Parisien lundi 21 décembre. 29 % d’entre eux se prononcent pour un arrêt et 21 % pour une « suspension » temporaire. En revanche, 34 % des personnes interrogées veulent continuer à débattre.

Face aux multiples dérapages, dont un la semaine passée avec Nadine Morano, ils sont de plus en plus nombreux à aller dans ce sens, à commercer par l’opposition.

Le débat suscite aussi bien des remous au sein de la majorité présidentielle. « Qu'est-ce qu'être français ? Nous connaissons la réponse », a déclaré Alain Juppé, dimanche 20 décembre, qui se dit également « choqué », au passage, des expulsions vers Kaboul des Afghans en situation irrégulière. À la devise de la République - liberté, égalité, fraternité, s’ajoute selon lui « la laïcité, et on a l'identité française » et estime que la vraie question est « la capacité d'accueil de la société française vis-à-vis de ceux qui la rejoignent, en particulier des musulmans ».

Éric Besson s’est tout de même trouvé un allié en la personne de Jean-Marie Le Pen, le président-fondateur du Front national, qui s'est dit satisfait du débat lundi 21 décembre sur I-télé. « Ce débat a un avantage considérable. C'est qu'il a révélé un phénomène dont on ne parlait plus du tout, qui ne figure pas du tout dans les sondages, c'est l'immigration, qui est à mon avis le phénomène premier de la situation économique et sociale française », a-t-il expliqué.


Lire aussi :
Le débat sur l'identité nationale tourne au vinaigre
L’islam miné par l’identité nationale
S’ils pouvaient se la fermer sur l’islam…