Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Hommage unanime aux journalistes de RFI assassinés au Mali

Rédigé par La Rédaction | Lundi 4 Novembre 2013



Ghislaine Dupont et Claude Verlon, deux journalistes de RFI assassinés le 2 novembre au Mali.
Ghislaine Dupont et Claude Verlon, deux journalistes de RFI assassinés le 2 novembre au Mali.
Le monde médiatique français est sous le choc après l’odieux assassinat, samedi 2 novembre, de Ghislaine Dupont, 57 ans, et Claude Verlon, 55 ans, deux journalistes de Radio France internationale (RFI), au Mali où ils étaient partis effectuer un reportage.

Les corps de nos deux confrères ont été retrouvés deux heures après leur enlèvement à Kidal, dans le nord du pays. Ils ont été capturés par des hommes armés après l'interview d'un haut responsable du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA). Le profil et les motivations des ravisseurs ne sont pas connues à ce jour, leur assassinat n’ayant pas été revendiqué.

La levée des corps a eu lieu dimanche à l’aéroport de Bamako. Les dirigeants de RFI ainsi que le ministre délégué aux Anciens combattants, Kader Arif, se sont rendus sur place pour prendre en charge les dépouilles des deux envoyés spéciaux. Ils seront rapatriés en France lundi 4 novembre où des autopsies seront pratiquées.

L'ensemble des médias français rend un hommage unanime à ces reporters présentés comme aguerris, qui connaissaient bien l'Afrique pour s'y être rendus de très nombreuses fois depuis leur entrée à RFI dans les années 1980. L'exécution froide de Ghislaine Dupont et Claude Verlon rappelle combien la liberté de la presse reste difficile à exercer en divers endroits de la planète.

Lire aussi :
Mali : IBK officiellement président
Mali : Aminata Traoré, une voix anti-guerre interdite de séjour en France
Intervention au Mali : la Françafrique à la Hollande