Connectez-vous S'inscrire






Points de vue

Hommage au Pr. Ridha Chaïbi

Rédigé par S. al-Majhûl | Vendredi 22 Octobre 2010

La disparition brutale de Ridha Chaïbi, décédé jeudi 21 octobre, a marqué nombre de ses collègues et anciens élèves. Un hommage lui est rendu ici par l'un des leurs.



Ridha Chaïbi, enseignant à l'IESH, venait d'accepter un poste de maître de conférences à l'université de Kairouan, en Tunisie.
Ridha Chaïbi, enseignant à l'IESH, venait d'accepter un poste de maître de conférences à l'université de Kairouan, en Tunisie.
« La nature humaine n’est pas une machine qui se construit d’après un modèle et qui se programme pour faire exactement le travail qu’on lui prescrit, c’est un arbre qui doit croître et se développer de tous côtés, selon la tendance des forces intérieures qui en font un être vivant. »

C’est par ces mots, de John Stuart Mill, que s’introduit l’ouvrage de Ridha Chaïbi sur Liberté et paternalisme (1). Plus que des mots, ces lignes nous révèlent le sens d’une existence. Une existence comme quête de l’intériorité, ou plus exactement de la profondeur. Cette profondeur qui donne sens à la vie et balise son chemin.

Notre cher professeur R. Chaïbi faisait partie de ces hommes qui, au-delà des apparences, scrutent les profondeurs pour s’approcher, plus sûrement, des asiles de la sagesse.

La recherche de la hauteur était le fondement même de l’enseignement de R. Chaïbi. Loin d’étouffer la curiosité de ses étudiants, le Pr. Chaïbi avait choisi, comme méthode, de la cultiver. D’ordinaire, par les temps qui courent, le doute énerve, le questionnement scandalise ; ici, avec Ridha, ils transportent, enracinent et vivifient.

En plus de la méthode, le Pr. Chaïbi portait en lui cette bonté qui attire, rassure et invite l'étudiant au débat, à l'échange, à la profondeur. Ainsi enseignait-il avec un esprit de commisération qui non seulement m'a permis, personnellement, en tant qu'étudiant , d'échanger avec lui durant ses cours mais aussi, et surtout, en dehors.

Cher Pr. Ridha, ta rigueur, ton esprit critique – un esprit éveillé et capable d’éveiller – et ton humanité –au sens plein du mot – constituent des voies à suivre pour tes étudiants. À eux, maintenant, de les mettre à l’œuvre et de savoir les transmettre.

La miséricorde d’Allah est incommensurable ; nous Le prions pour qu’Il en répande une partie sur toi et sur ton père (3).

Notes
1. Ridha Chaïbi, Liberté et paternalisme chez John Stuart Mill, L'Harmattan, Paris, 2008.
2. De l’année scolaire 2008-2009 à 2009-2010, le Pr. Ridha Chaïbi nous a enseigné, à l’IIIT France, l’histoire de la civilisation islamique, la philosophie (dans une vision comparative) et la méthodologie de recherche.
3. Le père de Pr. Chaïbi a également trouvé la mort lors de l'accident de la route qui a fait succomber R. Chaïbi et blessé grièvement plusieurs passagers.

****
S. al-Majhûl est un ancien étudiant du Pr. Ridha Chaïbi.