Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 

 

Religions

Hajj 2013 : pas plus d’une fois tous les cinq ans

Rédigé par Maria Magassa-Konaté | Samedi 28 Septembre 2013 à 06:00

           


Hajj 2013 : pas plus d’une fois tous les cinq ans
A l’approche du grand pèlerinage à La Mecque qui débutera en octobre, les agences de voyages agréées pour le Hajj doivent faire face aux imprévus courants dans l’organisation de ce voyage.

Mais cette année 2013, elles se heurtent à un plus grand casse-tête. Elles ont déjà dû se réorganiser avec, pour certaines, des pertes financières conséquentes à cause de la réduction de 20 % du quota des pèlerins décidée par les autorités saoudiennes. En outre, les agences ont appris, début septembre, que les personnes ayant déjà fait le pèlerinage il y a moins de cinq ans ne pourront pas refaire le Hajj cette année.

Depuis quelques années, les autorités saoudiennes évoquent la mise en place d’une loi instaurant ce principe. Elle sera finalement appliquée dès ce Hajj 1434/2013. Pour les agences françaises, c’est une nouvelle déconvenue car elles ne s’étaient pas préparées à cela.

Cette législation « nous est subitement tombé du ciel », déclare à Saphirnews Faycal Tahri , président de la coordination des agences de voyage agréées Hajj, créée en avril dernier. Celle-ci travaille en «étroite collaboration » avec le Bureau des cultes du ministère de l’Intérieur à la rédaction d'une charte de qualité pour les pèlerins.

Des prétendants au Hajj refusés

Les agences avaient bien reçu une note d’information les informant des différentes règles en vigueur cette année. Mais l’information sur la « loi des 5 ans » ne figure qu’en bas de cette note, « en remarque », mais pas dans les annotations des « lois », indique M. Tahri. « Nous pensions ne pas être concernés car nous ne procédons pas au tirage au sort comme les pays musulmans », raconte-t-il. « Pourquoi refuser des gens qui le peuvent de partir ? », s’étonne-t-il.

Cependant, cette loi est d'ores et déjà appliquée. Résultat : l’agence de M.Tahri, Marwa Voyages, a dû refuser « 35 à 45 visas » de personnes inscrites chez elles en raison de la nouvelle restriction. Heureusement, ce dernier a pu « les remplacer » mais il indique que d’autres agences ont plus de « mal à vendre » leurs services à quelques jours du grand pèlerinage.

D’autres nouvelles mesures prises par les autorités saoudiennes ont compliqué les démarches des futurs pèlerins comme l’obligation de présenter une pièce d’identité originale en vue de l’attribution d’un visa. La préparation de ce voyage obligatoire pour tout musulman n’est pas de tout repos.





Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par laiissa le 28/09/2013 10:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pourquoi ils nous font ça sobhanallah ???
c'est quoi ces histoires de réglementation a deux pinettes !!!
shaytan A OUDOU BILLAH fait son boulot a merveille qu'il soit maudit

2.Posté par Mehdi le 30/09/2013 11:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salam aleykom,

arretez de vous plaindre ou de critiquer... SobhanAllah! Pensez d'abord à vous auto-critiquer afin qu'on arrete d'etre les champions du monde de la désorganisation.
alors si vous suivez VRAIMENT ce qu'il se passe à la Mecque, vous saurez que les travaux sur place arrivent à une phase critique, d'ou la reduction temporaire du nombre de pelerins faute de place, faute des travaux. Concernant la loi des 5 ans, la aussi, dites vous que la France ne represente qu'une miette à coté des centaines de millions de musulmans des autres pays, la ou des tirages au sort ont lieu et ou cette regle est plutot pas mal (histoire de donner la chance à tous d'y aller et aider à eviter les magouilles)... La France devraient tout simplement négocier une dérogation, vu son faible nombre de pelerins... Wa Allahou aalam.
Salam aleykom

3.Posté par lr407 le 02/10/2013 07:20 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le hadj une fois tous les cinq ans est une bonne mesure pour éliminer ces rabatteurs qui nous empoisonnent dans nos mosquées et nos marchés.
Mais la réduction du quota des pèlerins pour la France va entrainer une perte d''activité certaine agences.

4.Posté par lr407 le 02/10/2013 07:23 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Aux agences de voyages de diversifier leurs activités sur la Omra et El Qods ainsi que les voyages d'été et linguistiques.

5.Posté par Adilou le 04/10/2013 22:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le hajj est un commerce très lucratif pour les agences et les businessmen de nos mosquées, quand ce n'est pas tous simplement un appât pour des escrocs sans scrupules. Cette loi qui est compréhensible du point de vue de l'organisation et de la sécurité n’empêchera pas les agences de se remplir les poches.

6.Posté par Lr407 le 05/10/2013 10:40 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Actuellement au Hadj, je confirme la situation critique de La Mecque, les accès a la grande mosquee sont régulièrement fermés pour cause de surcapacité. Les pèlerins sont nombreux et contraints de prier a l''extérieur.

7.Posté par Lr407 le 05/10/2013 10:44 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le ministère des affaires religieuse ne pouvait ignorer cette situation critique et le pire est a venir pour les rites du pèlerinage du Tawaf. Je pense que l'ont va assister a des drames par des bousculades inévitables dans un endroit exigu travaux.

8.Posté par Mohamed EL BAKI le 08/10/2013 19:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mohamedelbaki
Pour le Hadj une fois tous les 5 ans,oui pourquoi pas. Je suis tout à fait pour et pas plus de deux fois ! : question de laisser aux autres de pouvoir le faire et éviter les "surbooking".
Limiter le nombre des pèlerins,c'est possible pour pouvoir assurer les meilleures conditions de voyage,d'accueil , d'hébergement,une meilleure organisation de la pratique des rites et éviter les dérapages de certaines agences ou autres médiateurs qui arnaquent les pèlerins.
Arrêtons de nous lamenter et de faire des polémiques stériles.Et qu'Allah nous accorde la sagesse,Amine.