Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

#FreeMoussa : le Français reste incarcéré au Bangladesh

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 27 Janvier 2016



#FreeMoussa : le Français reste incarcéré au Bangladesh
L’audience du mercredi 27 janvier était cruciale pour Moussa Ibn Yacoub, Puemo Tchantchuing de son vrai nom, incarcéré depuis plus d’un mois au Bangladesh où il était présent pour une action humanitaire en faveur des Rohingyas.

Samim Bolaky et Karim Achoui, les avocats qui représentent le jeune homme, ont fait savoir que Moussa n'est toujours pas libre. La justice bangladaise, après avoir remis en liberté Molovi Abdusalam, traducteur et interprète du Français, a décidé de maintenir ce dernier en détention.

« Ce délibéré est hautement symbolique », font-ils savoir dans un message partagé sur les réseaux sociaux. La justice bangladaise « reconnaît privilégier le principal à l'accessoire, et reconnaît que l'interprète de Moussa n'est qu'accessoire de l'aide qui aurait été apportée par Moussa aux Rohingyas, et l'a libéré de ce chef, mais maintient Moussa, figure de proue de cette lutte, en détention », jugent-ils. « Les autorités ont un problème avec les rohingyas, et les juges ne remettent pas cela en cause : ils adhèrent donc - tacitement - à cette rhétorique amère et haineuse. »

A l’heure où la polémique autour de BarakaCity enfle, la lutte pour la libération de Moussa continue.

Lire aussi :
Le portrait de Moussa déployé sur le fronton de la mairie de Montreuil
#FreeMoussa : Moussa reste au Bangladesh, sa libération annulée
Au Bangladesh pour aider les Rohingyas, un humanitaire en prison




Loading