Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

États-Unis : les musulmans financent la reconstruction d'églises noires

Rédigé par La Rédaction | Mardi 7 Juillet 2015



États-Unis : les musulmans financent la reconstruction d'églises noires
Les musulmans américains continuent de marquer une forte solidarité avec la communauté afro-américaines. Après un appel à une journée de prière pour les victimes du massacre de Charleston, les fidèles de l’islam continuent de se mobiliser, cette fois en finançant des églises en partie détruites.

Après l’attentat raciste du 17 juin perpétré par Dylann Roof contre les fidèles de l’église Charleston, huit églises de la communauté noire ont été brûlées dans le sud des États-Unis, dont trois au moins seraient des incendies criminels.

Des enquêtes sont ouvertes mais sans attendre leurs conclusions, des Américains musulmans ont lancé début juillet une campagne de dons en ligne pour financer la reconstruction des lieux de culte via la plateforme de crowdfunding islamique Launchgood.

« Tous les lieux de culte sont des sanctuaires, où tout le monde devrait se sentir en sécurité, où on doit pouvoir chercher refuge quand le monde est trop difficile à supporter », écrit Fatima Amat-Allah Knight. La jeune femme appelle à « s'unir contre la haine », en particulier lors du mois du Ramadan. « Nous voulons pour les autres ce que nous voulons pour nous : pouvoir prier sans crainte d'être intimidés », lance-t-elle.

Très vite après la mise en ligne, les compteurs ont tourné pour atteindre 22 900 dollars de collecte,* notamment grâce à la mobilisation de Linda Sarsour, une activiste américaine d'origine palestinienne qui est une de ceux qui se sont activement mobilisés pour obtenir du maire de New York Bill De Blasio que les fêtes de l’Aid soient décrétées fériées dans les écoles publiques de la métropole. Comme au Canada, les musulmans d'Amérique n'hésitent pas à mettre la main à la poche pour épauler leurs compatriotes chrétiens.

*En date du dimanche 12 juillet, la collecte a atteint 75 000 dollars.