Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Etats-Unis : Erdogan inaugure une mosquée et fustige l'islamophobie ambiante

Rédigé par La Rédaction | Lundi 4 Avril 2016



Le président turc Recep Tayyip Erdogan était samedi 2 avril à Lanham, une ville du Maryland, dans l’est des Etats-Unis. Dans cette ville aux 10 000 habitants, il a inauguré la mosquée du centre islamique Diyanet. Un projet entièrement financé par la Turquie et qui a coûté 110 millions de dollars (près de 100 millions d'euros).

Cette mosquée est la première aux Etats-Unis à arborer deux minarets. L'édifice, coiffé d’un dôme central et de demi-coupoles à l’image de la mosquée Süleymaniye d’Istanbul, peut accueillir 750 fidèles.

Barack Obama a été convié à venir couper le ruban avec son homologue turc mais a décliné l’invitation selon l’AFP. Recep Tayyip Erdogan a néanmoins exprimé son accord avec les positions du président américain concernant la rhétorique haineuse et anti-musulmane parmi les candidats aux primaires républicaines.

Le président turc a déploré la « période difficile pour les musulmans, frappés par le terrorisme ». Il a également pointé du doigt « les préjugés orchestrés contre les musulmans en Occident après les attaques du 11-Septembre » qui « a mené à voir en chaque musulman un terroriste ». « Nous observons avec inquiétude et surprise que certains candidats à la présidentielle américaine soutiennent ces préjugés » a-t-il déclaré. « La communauté musulmane américaine contribue au renforcement des Etats-Unis »