Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

En Norvège, du thé pour lutter contre les préjugés

Rédigé par La Rédaction | Mardi 30 Août 2011



160 000 citoyens norvégiens sont d’origine musulmane, ils représentent environ 4 % de la population et seulement 2 %, parmi eux, appartiendraient à une communauté religieuse musulmane. Pourtant depuis quelques années, un climat de défiance à l’égard des musulmans se développe en Norvège. Si la tuerie d’Oslo du 22 juillet dernier a violemment mis en lumière ce problème, la directrice du Centre norvégien pour la lutte contre le racisme, Kari Helene Partapuoli, a identifie une ambiance médiatique très défavorable aux musulmans depuis quelques années. D’après Rue89, un rapport de 2009 montre que les mots « Islam » et « musulman » ont été autant mentionnés dans les médias que le Premier ministre. 71 % de ces reportages véhiculaient un message négatif sur la communauté.

C’est pour lutter contre cette islamophobie insidieuse que la directrice a lancé l’opération « Tea Time ». Le principe ? Des personnes musulmanes invitent des non-musulmans à prendre une tasse de thé à leur domicile. Une manière de pousser à l’échange et au dialogue. Si l’opération, lancée en mars, était en perte de vitesse, les évènements de juillet lui ont redonné de la vigueur. « Maintenant, le gouvernement est prêt à nous verser une subvention pour cinq mois supplémentaires. On reçoit au moins 40 e-mails par jour de personnes qui veulent participer », rapporte Kari Helene Partapuoli.

Lire aussi :
Attentat d'Oslo : il aurait filmé sa tuerie
Terrorisme en Norvège : quelle est la religion d'Anders Breivik ?
Norvège : les thèses d'extrême-droite sur le grill
La fachosphère sous ébullition inquiète




Loading