Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Economie

Dominique Strauss-Kahn à la tête du FMI

| Samedi 29 Septembre 2007

Quatrième Français à être nommé à la tête du Fonds monétaire international (FMI), Dominique Strauss-Kahn a affiché dès l'officialisation de sa nomination sa volonté de réformer l'institution, sans toutefois préciser de quelle manière.



Dominique Strauss-Kahn
Dominique Strauss-Kahn
Vendredi 28 septembre Dominique Strauss-Kahn a été officiellement nommé directeur du Fonds monétaire international (FMI). Soutenu et encouragé parle président français Nicolas Sarkozy, l'ancien ministre socialiste des Finances a déclaré dans un communiqué vouloir "réformer sans tarder" l'institution.

"Je suis déterminé à engager sans tarder les réformes dont le FMI a besoin pour mettre la stabilité financière au service des peuples en favorisant la croissance et l'emploi" écrit DSK dans son communiqué, ajoutant que sa nomination constitue pour lui "une joie, un honneur et une responsabilité" et rendant compte de "la puissante légitimité que [lui] donne le très large soutien dont [il a] bénéficié, notamment dans les pays émergents et des pays à bas revenus".

"Je veux remercier Jean-Claude Juncker [président de l'Eurogroupe], grâce à qui tout a commencé; Nicolas Sarkozy, qui au nom de la France a appuyé avec force ma candidature; les ministres de l'Union européenne qui m'ont fait confiance et plus largement tous ceux qui m'ont apporté leur voix" a conclu Dominique Strauss-Kahn.

C'est depuis Santiago du Chili que l'ancien ministre socialiste a attendu le verdict du conseil d'administration dont les 24 membres se réunissaient dans la matinée de vendredi 28 afin de donner un successeur à l'Espagnol démissionnaire Rodrigo Rato.

Outre le Brésil et l'Argentine, les Etats-Unis ont aussi apporté leur soutien à Dominique Strauss-Kahn, qui ne souhaitait pourtant pas apparaître comme "le candidat du Nord contre le Sud, ou des riches contre les pauvres".




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par muslimeconomiste le 04/10/2007 00:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"réformer sans tarder" l'institution" , voila une phrase magique qui revient sur toute les lévres de nouveau président du FMI. Keynes l'un des fondateur de cette institution avec la banque mondiale lors des accords de bretton wood aprés la guerre se retournerai dasn sa tombe s'il voyait un socialiste diriger l'institution la lus ultra liberale au monde !

Les crises bancaires et financière de 1987 , 1993 en europe, puis en asie en 1997 , au bresil et en turqui en 2000 avec la grande crise des NTIC et en 2001 en argentine et l'accumulation des crises systemiques...tous ça pour dire que le FMI n'a jamais su jouer son role de preteur en dernier ressort et prevenir les crises.
Réformer le FMI c'est avant tous annuler la dettes des pays en afique, puis nous verrons les premières lueurs du developpment....

2.Posté par aucun changement positif n'est à attendre de DSK le 05/10/2007 14:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le FMI et la babque mondiale sont au service des multinationalescc controlées par des intérets sionistes. DSK est un sioniste qui poursuivra la politique que les grands argentiers du monde occidental ont décidée DSK sera donc un continuateur de la politique de mondialisation, libéralisation, déréglementation dont les résultats sont catastrophiques pour la glus grande partie de l'humanité

3.Posté par KELLIL le 17/01/2008 09:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
PRESIDENT DU COMITE DE SOUTIEN AU PRIX NOBEL DE LA PAIX
PROFESSEUR ECONOMIE KELLIL ABDELHAMID
CITEDES 200LOGT APPT 173 BLOC 45 OUED EL HAD CONSTANTINE25001
ALGERIA
COURRIEL A.KELLIL@YAHOO.FR OU BIEN KELLIL@CARAMAIL.COM

MONSIEUR DIRECTEUR DU FMI

NOUS COMITE DE SOUTIEN SOLLICITONS VOTRE APPUI POUR LA CANDITATURE PRIX NOBEL PAIX DU PRESIDENT REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ......compte tenu
1 EFFORTS DE PAIX DEPUIS SON ARRIVEE1990 EN ALGERIE
2 EFFORTS SOUTENUS EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT INFRASTRUTURES PONTS HABITATS VOIR LES ANALYSES DU FMI ENTRE1990 ET2007..
DEMEME NOUS AVONS SAISI ET DISCUTE AVEC LE PRESIDENT N.SARKOZY DANS LE MEME SENS ET NOUS ATTENDONS VOTRE SOUTIEN........................

RECEVEZ MONSIEUR LE DIRECTEUR L EXRESSION DE NOS SINCERES SALUTATIONS
PR.A.KELLIL
CONTCTS COURRIEL A.KELLIL@YAHOO.FR OU BIEN KELLIL@CARAMAIL.COM

4.Posté par Ghislain Renaud BABADJIHOU GUEZO le 01/05/2008 20:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'Afrique est un continent géant mais dort dans un coma profond.
Renaud Ghislain
Président de l'Association des antiquaires d'arts professionnels afrricains.
Nous oeuvrons une importance fondamentale de l'art nègre pour la revalorisation patrimoine artistique, touristique et culturel.
Nous avons bésoin du soutien matériel pour notre équipe de reportage documentaire.
RECEVEZ MONSIEUR LE DIRECTEUR L EXRESSION DE NOS SINCERES SALUTATIONS
Ghislain Renaud BABADJIHOU GUEZO



5.Posté par regis le 12/10/2008 10:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voilà un sujet de rélexion que je soumets,
J'ai transmis ce message à l'équipe de "Barack Obama"
que le FMI devrait reprendre à son compte et le clamer haut et fort ! DSK vous êtes un des rares qui releve ce problème colateral sur les pays qui meurt de faim

il faut abolir la dette des pays pauvres comme le criat Jean Ziegler et le décrit merveilleusement dans son livre 'L'Empire de la Honte" , dans la facture globale de cette crise financière qui représente que quelques pourcents et qui est le fruit "pourri" de cette sepculation, c'est de millions de morts dont on parle pas, de millions de dollars !
régis MYL MODEM

Dear barack
one's of speculative capitalism consequence, is the death of the "poor country" one child deads every 5 second for hungry!, who can not more buy "live products" facing the rate of rice and so on,..... one's of the solution which is well known as Brasil Lulla asked in the past but rejected is the cancellation of the the "DEBT of the POOR countries. this debt amount is far lower of the money asked to refund the banks. Some tens' of billions compared to some hundreds or thousands of billions..
Nothing is more important than the life and it's completly unhuman to refund the bank system to save the economy, if any, without saving the debt of the poors. it's the time to propose to the governmental organisations UN/FMI,/G7 and so on to include this debt within the total bill of this mess. If not, crisis to the pauverty will be much critical and we'll do not ...  

6.Posté par regis le 12/10/2008 11:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dominque,
dans un débat sur France 2 il était évoqué qu"il serait bien de bloquer toute transaction pendant quelques jous pour faire reprendre les esprits aux finances et on dit "c'est impossible"
quand tous les pays se sont mis d'accord à la même minute pour baisser les taux d'intérêt ça n'a pas marcher car il n'y a pas eu de temps de réflexion.. et d'assimilation de la mesure
On a attendu ctte fois vendredi soir pour se réunir après la fermeture des "bourses" pour décider des mesures globales !!
on peut penser et on verra que le fait d'avoir 48 heures permets à chacun et aux garnds décideurs d'assimiler les mesures et qu'un réaction sera cette fois positive en prenant les bonnes décisions et remetter de la confiance
A méditer cette fois pour toute autres grandes décisions pour éviter que des interventions pirates viennent casser la mesure de sauvetage
et faire monter la pression des bonnes décisions !!
régis MoDem

7.Posté par regis le 16/10/2008 07:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
aujourd'hui à Rome:
"La crise financière pourrait aggraver la crise alimentaire
La solution n’est ni dans le protectionnisme, ni dans la réduction de l’aide

15 octobre 2008, Rome – Les Gouvernements devraient éviter de réduire l’aide octroyée au secteur agricole des pays en développement et de recourir à des mesures commerciales protectionnistes en réponse à la crise financière mondiale, a mis en garde aujourd’hui le Directeur général de la FAO, M. Jacques Diouf."

alors qu'on parle de milliards à injecter dans les banques pour sauver la crise financière, on parlait hier soir pendant à peine 20secondes au JT de la réunion FAO de Rome
pour revenir au cri d'alarme comme le relaie Jean Zieger dans "l'Empire de la Honte" il est dénoncé que les "cosmocrates" financiers étouffent toujours les pays pauvres et conduisent la mort de FAIM d'un enfant de moins de 10 ans toutes les 5 secondes paar manque de produits alimentaires alors que des bateaux pleins de riz attendent aux larges des côtes que le "cours boursier" soit plus favorable
le plus dramatique et révoltant c'est que ces cosmocrates empruntent aux banques a des taux très bas pour imposer des crédits aux pays pauvres pour payer leur dette à des taux exorbitants ce qui engloutit la majeure part du PIB de ces pays qui n'ont plus de quoi financer leur alimentation, l'éducation et leur santé
SI POUR SAUVER LES BANQUES, LES FONDS PAYES PAR NOUS LES CONTRIBUABLES SERVENT TOUJOURS A SPECULER SUR L'ALIMENTATION DES CES PAYS PAUVRES CE SER...  

8.Posté par regis le 19/10/2008 10:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
http://www.lesmotsontunsens.com/sarkozy-crise-financiere-l-europe-nous-a-sauve-du-socialisme-mais-pas-du-liberalisme
3 000 000 000 000 $ : on pouvait donc sauver le monde...
16 octobre 2008, 07:47, BetaPolitique, par Raphaël Anglade
Alimentation Capitalisme Crise alimentaire Crise financière FAO International Libéralisme ONU Crise alimentaire et crise financière.... Crise alimentaire crise financière huit objectifs millénaire. 3 000 000 000 000 $ : on pouvait donc sauver le monde... - blog politique
En l’an 2000, l’ONU a adopté un ambitieux programme appelé les "Objectifs du Millénaire". Sur la base de solides travaux de la Banque Mondiale, il fut décider étaient de viser, pour 2015, l’éradication des huit grands fléaux de ce monde.

Les grandes pandémies (Sida, Paludisme, Tuberculose), la réduction de la très grande pauvreté, la diminution par deux de la faim dans le monde, la réduction drastique de la mortalité périnatale maternelle et infantile et la régression significative de l’illettrisme et des discriminations envers les Femmes.

Le coût du programme ? Environ 150 milliards de dollars par an...

Régis Modem, qui crie dans le vide, mais ça soulage !

9.Posté par regis le 21/10/2008 07:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il faut imposer un devoir aux banques envers la société qui les sauvent et refuser qu'elles capitalisent outrageusement sur le dos des concitoyens pour gaspiller notre argent (670miilions d'euros partis en fumée):
EXEMPLE des prêts à la consommation:Caisse d 'épargne

"teoz, petits bonheurs à la carte"

ma mesualité de rembouresemnt est au taux d'intérêt de 0.0443 par jour => 0.0443x365= 16.1695% !
et ce n'est qu'un simple exemple qui existe par millions pour faire des millions de profit!
et on veut relancer l'économie ???
Régis MoDem78

PS: il est plus facile de s'occuper de la vie privée des gens que des vrais problèmes, Soeur Emmanuelle te pardonne car elle aussi a eu le coup de coeur, on lui a dit : vas t'occuper des autres et ne pense plus à toi