Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Divulgation d'informations: trois journalistes acquittés

| Lundi 4 Décembre 2006



Lundi, un tribunal de Copenhague a acquitté trois journalistes danois jugés pour avoir divulgué des extraits de rapports confidentiels des services secrets doutant de la présence d'armes de destruction massive (ADM) en Irak.

Deux journalistes du quotidien Berlingske Tidende (conservateur), Michael Bjerre et Jesper Larsen, avaient rapporté dans une série d'articles en 2004 des analyses confidentielles sur les menaces des ADM transmises par un agent danois du service de renseignement de la défense danoise, FE, Frank Grevil.

Le rédacteur-en-chef du journal, Niels Lunde, avait lui aussi été inculpé pour les mêmes motifs, en tant que responsable de l'édition.

Les trois encouraient jusqu'à deux ans de prison.

Le journal avait publié, les 22-23 février et le 7 mars 2004, des extraits de rapports secrets remis par l'agent Grevil, condamné depuis à 4 mois de prison, selon lequel "il (n'existait) aucune information sûre sur les armes de destruction massive opérationnelles" irakiennes avant la guerre contre le régime de Saddam Hussein.

Les inculpés avaient reconnu avant le procès qu'ils avaient bien divulgué ces informations confidentielles car elles étaient, selon eux, d'un intérêt général pour la société.

Ces documents mettaient en doute la thèse du gouvernement libéral-conservateur danois, selon laquelle le régime de Saddam Hussein possédait des ADM, qui justifiait notamment la participation du Danemark à la guerre contre l'Irak en 2003, au côté des Etats-Unis et de la Grande-Bretagne.

Le tribunal de première instance de Copenhague a estimé que l'intérèt public prévalait sur celui de l'Etat et a mis en avant l'article 10 de la Convention de sauvegarde des Droits de l'Homme et des Libertés fondamentales, portant sur la liberté d'expression, selon l'agence de presse danoise Ritzau.

"C'est une victoire pour la liberté d'expression", a réagi Niels Lunde après l'annonce du verdict.