Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Deux têtes de cochon sur le terrain d’une future mosquée

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 13 Novembre 2013



Deux têtes de cochon ont été retrouvées, dimanche 10 novembre, sur le terrain de la future mosquée d’Hazebrouck dans le Nord. C’est un Hazebrouckois âgé habitant à proximité de l’emplacement du futur lieu de culte qui a fait cette malheureuse découverte, rapporte La Voix du Nord.

« Dimanche, ma voisine m’a appelé pour que j’aille lui chercher du charbon au bout du terrain. C’est en revenant que je les ai vues. Les têtes n’étaient pas trop grosses. Ce n’était pas frais mais ce n’était pas vieux, non plus », raconte le vieil homme. Alertés, les policiers n’ont pu que constater les faits. « Aucun élément n’a pu être identifié. On a lancé une enquête de voisinage. Nous n’avons eu aucune plainte, aucune réaction non plus », a fait savoir le commissariat.

En plus de ne pas avoir déposé plainte, les responsables de l’association, qui portent le projet de mosquée, se sont refusés à commenter l’affaire, ne voulant pas polémiquer. « J’espère qu’il ne s’agit que d’une bêtise d’une personne inconsciente. Sinon, si c’est un acte réfléchi, c’est très grave pour la démocratie. On peut partir de tout ça et après, tout est permis (…). On a une communauté musulmane bien intégrée à Hazebrouck, il faut veiller à la liberté cultuelle de chacun », a réagi de son côté le député-maire d’Hazebrouck, Jean-Pierre Allossery.

Trop à l’étroit dans ses actuels locaux, la communauté musulmane de la ville devrait avoir plus d’espace dans sa future mosquée. Le permis de construire a été signé pour bâtir un bâtiment comportant deux salles de prière. Alors que le terrain est encore en friche, un acte islamophobe est malheureusement déjà recensé.

Lire aussi :
Une tête de porc dans le chantier d’une mosquée française
Les mosquées de Besançon profanées, Valls condamne
Cochon : de l'interdit alimentaire à l'emblème islamophobe
Le porc, symbole de la confrontation entre islam et christianisme