Connectez-vous S'inscrire
Rss
YouTube
Instagram
Google+
Twitter
Facebook
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité







Sur le vif

Des milliers de personnes dans les rues pour Chokri Belaïd

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 8 Février 2013



Un vendredi sous haute tension en Tunisie. Les obsèques nationales de Chokri Belaïd ont réuni des milliers de personnes à Djebel Jelloud, dans le sud de Tunis, vendredi 8 février, deux jours après son meurtre qui a mis tout un pays en émoi.

A l’appel de l'Union tunisienne générale du travail (UGTT), principal syndicat tunisien, la grève générale est suivie dans tout le pays en signe de solidarité à l’égard de la famille du décédé. L'UGTT entend aussi manifester contre la « série de violences et d’agressions (envers) les syndicalistes et d’autres composantes de la classe politique et de la société civile avec la complicité de certaines parties au pouvoir ».

Le mouvement Ennahdha, qui dirige le gouvernement, n'a d'ailleurs pas été invité à participer aux obsèques de Chokri Belaïd. La famille de cette figure de l'opposition de gauche l'accuse d'être responsable de l'assassinat. De son côté, Ennahdha a condamné le crime, a dénoncé les accusations faites à son encontre et a assuré qu'il ne restera pas impuni.

Les autorités ont appelé les Tunisiens à manifester dans le calme mais des émeutes ont d’ores et déjà éclaté après les funérailles dans le centre de la capitale ainsi que dans d’autres villes de province.

Lire aussi :
Tunisie : une deuxième révolution en cours ?
Tunisie : un leader de la gauche assassiné, le pays dans le chaos




Loading