Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Des militants contre le contrôle au faciès arrêtés par la police

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 22 Mars 2013



Des militants du collectif Stop Le Contrôle Au Faciès ont été embarqués par la police, jeudi 21 mars.

A l’occasion de la Journée internationale de lutte contre les discriminations, une vingtaine de membres du collectif, qui lutte contre les contrôles d’identité de police motivés par l’origine ethnique, s’étaient réunis pacifiquement Place Beauvau, devant le ministère de l’Intérieur, pour y déposer « une gerbe de fleurs en mémoire de toutes les promesses d’égalité enterrées par le gouvernement. Notamment celles concernant la lutte contre le contrôle au faciès ».

L’abandon de la mise en place d’un récépissé lors des contrôles de police pour lutter contre les contrôles au faciès a motivé leur action. Avant de se rendre devant le ministère de l’Intérieur, les militants ont procédé à la lecture d’une oraison funèbre à l’église de la Madeleine afin de commémorer la mort de cette mesure. Habillés de noir, ils ont brandi les photos de ceux qu’ils considèrent comme les « fossoyeurs » de la mesure : le président François Hollande, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault et le ministre de l'Intérieur Manuel Valls.

Leur action symbolique n’a pas plu puisque la police est venue procéder à leur arrestation en pleine journée. « Interrogatoires et prises d’empreintes dignes des plus grands criminels. Photographiés et gardés à vue pendant cinq heures, les militants ont été retenus au commissariat du 4ème arrondissement de Paris, sans que la moindre infraction ne soit retenue contre eux », raconte le collectif dans un communiqué.

« Coupable d’une insupportable soif d’égalité ou tout simplement d’un effroyable excès de démocratie, le collectif sait que la surréaction policière n’a d’égale que l’inaction gouvernementale en matière de lutte contre les discriminations », est-il ajouté.

Comme eux, nombreux sont les Français à dénoncer l’inaction du gouvernement en matière de lutte contre les discriminations. Dernièrement, des personnalités issues de la diversité, fustigeant les promesses non tenues de François Hollande, ont lancé une pétition réclamant la création d’un ministère de la Diversité.

Lire aussi :
Contrôle au faciès : la saison 2 de la web-série lancée avec Thuram (vidéo)
Contrôle au faciès : le Défenseur des droits au rapport, le gouvernement interpellé
Le scepticisme de Manuel Valls pour réformer les contrôles d’identité est déplorable
Contrôle au faciès : le retour du matricule approuvé par Valls
Stop le contrôle au faciès, un requiem pour l’égalité