Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Créteil : la menace de « l’islamisation » de la France brandie par le CRIF

Rédigé par | Mardi 9 Décembre 2014



Créteil : la menace de « l’islamisation » de la France brandie par le CRIF
Plusieurs centaines de personnes se sont réunies, dimanche 7 décembre, à Créteil, pour marquer leur indignation suite à la violente agression d’un couple résidant cette commune du Val-de-Marne, le 1er décembre.

Aux côtés du ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, qui a appelé à ce que la lutte contre le racisme et l’antisémitisme puissent être « une cause nationale », se trouvaient des responsables de plusieurs institutions juives locales et nationales dont Roger Cukierman, président du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF).

Lors de son discours, il a appuyé la demande du ministre, en déclarant que « si l’Etat ne fait pas de cette cause nationale une ardente obligation pour tous les citoyens, les juifs partiront en masse, et la France tombera entre les mains soit de la charia soit du Front national ».

Ce faisant, le président du CRIF a emprunté une rhétorique chère à l’extrême droite en brandissant la peur d’une « islamisation » de la France et de ses institutions, ceci sans la moindre réaction de Bernard Cazeneuve. Ce discours, que les groupuscules identitaires aiment promouvoir, vient renforcer les préjugés qui font de l’islam une menace pour la République.

La présence juive est présentée par Roger Cukierman comme un rempart face à ce « danger », mis sur le même plan que celui - bien réel - de l'extrême droite, pour justifier que la lutte contre le racisme, mais plus spécifiquement l'antisémitisme, devienne une cause nationale.

« Alors battons nous tous ensemble contre la bêtise, contre l’ignorance, contre les préjugés moyenâgeux pour que la France redevienne le pays de la fraternité où il fait bon vivre en harmonie entre tous les citoyens », a conclu le président du CRIF. Oui. Mais les musulmans, touchés par une islamophobie croissante, sont-ils inclus parmi les citoyens ?

Lire aussi :
Créteil : du braquage au viol, une violence motivée par l'antisémitisme
Créteil, une agression raciste qui nous indigne mais ne nous étonne pas
Foire musulmane de Bruxelles : « L’antisémitisme n’a pas sa place en islam »
De la hiérarchisation du racisme en France : au-delà de l'affaire Dieudonné


Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur