Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 

 

Ramadan

Coronavirus : pas d’imams détachés pour Ramadan 2020 dans les mosquées de France

Rédigé par Lina Farelli | Samedi 4 Avril 2020 à 09:00

           


Pour être les premiers à être informés des dates annoncées par le Conseil français du culte musulman (CFCM), téléchargez notre application en un clic et recevez nos notifications.

Il n'y aura pas d'imams venus de l’Algérie, du Maroc et de la Turquie à l'occasion du mois du Ramadan cette année 2020 en France. C'est à la malheureuse crise sanitaire liée au Covid-19 que les opposants au système des imams détachés le doivent.

Entre les mesures de fermeture des frontières et de confinement décrétées pour freiner la propagation du coronavirus, aussi bien en France que dans de nombreux pays, c'est sans surprise que Saphirnews informe de l'impossibilité pour les imams détachés de se rendre en France, faute de visas. Ces derniers sont appelés chaque année par de nombreuses mosquées pour assurer la récitation du Coran et les prières nocturnes du Tarawih.

Le Covid-19, une invitation « à réfléchir sérieusement sur notre autonomie en matière de cadres religieux »

En conséquence, « il appartient aux responsables musulmans de mettre en place des solutions alternatives tenant compte de l’impossibilité de rassemblement physique dans les mosquées », a fait savoir, vendredi 3 avril, le Conseil français du culte musulman (CFCM), qui a annoncé la date « très probable » du début du jeûne en France pour le 24 avril.

« Au moment où nous constatons collectivement l’impact de notre dépendance de l’étranger dans certains secteurs vitaux pour notre pays, cette épreuve doit aussi nous amener à réfléchir sérieusement sur notre autonomie en matière de cadres religieux », fait part le CFCM. « Acquérir cette autonomie n’est plus une option, elle est aujourd’hui plus que jamais une nécessité. »

La fin du système des imams détachés, qu'Emmanuel Macron a appelé de ses vœux lors de son grand discours contre le séparatisme en février dernie, est programmée pour 2024.

Lire aussi :
Ramadan 2020 : le CFCM annonce la date « très probable » du début du jeûne en France
Coronavirus en France : le début du mois du Ramadan devrait se faire « sans rassemblement »

Lire aussi :
ELCO, imams détachés, organisation de l'islam… Ce qu’il faut retenir du discours de Macron contre « le séparatisme islamiste »
La fausse polémique autour des « imams du Ramadan »