Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

Coran brûlé et déchiré : des heurts à Oslo et à Malmö après des provocations islamophobes (vidéo)

Rédigé par Lina Farelli | Lundi 31 Août 2020 à 13:00

           


Coran brûlé et déchiré : des heurts à Oslo et à Malmö après des provocations islamophobes (vidéo)
Le calme est revenu dans la ville de Malmö, en Suède, après avoir été le théâtre de heurts vendredi 28 août des suites d’un rassemblement de militants d’extrême droite lors duquel un exemplaire du Coran a été brûlé.

A cette manifestation antimusulmane assumée devait se rendre Rasmus Paludan, chef de file du mouvement extrémiste danois Stram kurs (« Ligne Dure »), qui milite contre l’immigration et une prétendue « islamisation » de l’Europe. Il a néanmoins été interdit d’entrée sur le territoire suédois pour deux ans quelques heures avant le rassemblement où il était prévu de brûler une copie du Livre saint des musulmans.

« Nous soupçonnons que (Rasmus Paludan) va commettre une infraction en Suède. Il y a également un risque que son comportement constitue (…) une menace aux intérêts fondamentaux de la société », avait alors expliqué à l’AFP Calle Persson, porte-parole de la police de Malmö. Une interdiction qu’il a tentée de contourner, sans succès puisqu’il a été arrêté en chemin vers Malmö.

Après l’acte islamophobe commis par les partisans de Rasmus Paludan, des affrontements ont eu lieu entre ces derniers et leurs opposants, conduisant à plusieurs arrestations. Samir Muric, un éminent imam de Malmö ainsi que de nombreuses personnes se présentant comme musulmanes ont fait partie de ceux qui tentaient d'apaiser les tensions en implorant les émeutiers d'arrêter selon The Guardian.

La provocation haineuse ayant conduit aux émeutes a été condamnée par plusieurs institutions comme l’Alliance des civilisations des Nations Unies (UNAOC) ou encore l'Organisation de la coopération islamique (OCI), qui a « salué les mesures prises par les autorités suédoises contre ceux qui ont commis cet acte de provocation, et a appelé les musulmans résidant en Suède à faire preuve de retenue en évitant de recourir à des actes de violence et à gérer l'incident dans un cadre judiciaire ».

En Norvège, une manifestation antimusulmane a également été la cause de heurts dans la capitale Oslo samedi 29 août. Des pages d’un exemplaire du Coran ont été arrachées en public par une femme lors d’une « fête de la profanation » organisé devant le Parlement par un groupuscule baptisé Stop à l'islamisation de la Norvège (SIAN). Un acte qui a conduit à des affrontements entre ces militants extrémistes et leurs opposants que la police a pu séparer. Selon Euronews, une trentaine de personnes ont été interpellées mais il n'y a pas eu de blessé.