Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Christian Estrosi refuse la construction de nouvelles mosquées en France

Rédigé par La Rédaction | Mardi 7 Avril 2015



Doubler le nombre de mosquées en France d’ici deux ans ? Le souhait émis par Dalil Boubakeur, président du Conseil français du culte musulman et recteur de la mosquée de Paris le 4 avril lors du 32e Salon du Bourget, est éminemment commenté dans la presse.

Christian Estrosi a vivement réagi lundi 6 avril dans les colonnes de Var Matin. Le député-maire de Nice et vice-président de l'association des maires de France a réitéré son opposition à la construction de nouvelles mosquées, en arguant du danger que ces lieux pourraient représenter en l'absence d'une structuration de l'islam en France.

« Tant que l'islam n'est pas structuré en France, tant qu'il n'est pas capable de former et de contrôler ses imams, tant qu'il n'y a pas ces garanties, il faut cesser de construire des mosquées au nom du principe de précaution », juge-t-il, rejoignant la proposition du Front national de geler la construction de lieux de culte musulmans.

A ses yeux, la proposition « faite le week-end pascal » est, « pour le moins, une maladresse », d’autant plus qu’elle est exprimée devant l'UOIF, « des fondamentalistes ». « Ce message n'est pas fortuit. C'est même une provocation. (…) Il (Dalil Boubakeur, ndlr) fixe des objectifs comme si la France était une terre de conquête », lâche Christian Estrosi, faisant savoir qu’à chaque tentative d'acquisition, il fait « jouer (son) droit de préemption ».

A Nice, plusieurs projets de mosquées ont été bloqués par le député-maire. Dans au moins deux projets, il a empêché des associations cultuelles d’acquérir des locaux, préférant voir naître une crèche ou encore un poste de police à la place de mosquées.

Lire aussi :
RAMF 2015 : après Charlie, les musulmans réclament respect et reconnaissance
Radicalisation dans les mosquées : le mensonge de Florian Philippot (vidéo)
Une mosquée de Nice fermée de force
Nice : une mosquée remplacée par une crèche
Nice : une salle de prière ferme pour devenir un commissariat
Alpes-Maritimes : haro sur la liberté religieuse des musulmans