Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Brignoles : le FN prend le pouvoir

Rédigé par La Rédaction | Dimanche 13 Octobre 2013



Dans la bataille UMP-FN qui s’est déroulé dimanche 13 octobre à Brignoles, dans le Var, c’est le Front national qui l’a remporté. Avec 53,9 % des voix, Laurent Lopez a gagné l'élection cantonale partielle face à Catherine Delzers, qui bénéficiait pourtant d’un report de voix de ceux qui se prononçaient pour le « front républicain » contre le FN.

Néanmoins, le candidat d’extrême droite avait obtenu 40,4 % une semaine plus tôt. La gauche avait été éliminée dès le premier tour tandis que l'UMP avait récolté 20,8 % des voix.

Le taux de participation à cette élection fort médiatisée était de 45,26 % dimanche au second tour, en hausse de près de 12 points par rapport au 1er tour le 6 octobre, a fait savoir la préfecture du Var.

La victoire du FN confirme pour Marine Le Pen « la mort du front républicain ». Les partis de gauche se renvoient la balle quant à leurs responsabilités. L'UMP, par la voix de sont président Jean-François Copé, a jugé que les résultats à Brignoles sont la conséquence d'une « gestion désastreuse de la ville par les communistes » et d'une « gestion calamiteuse de notre pays par la gauche ».

Pendant ce temps, le FN exulte. Les municipales approchant, le parti d'extrême droite - bien que Marine Le Pen récuse ce terme - se renforce.

Lire aussi :
Droitisation des Français ? Ne pas « les caresser dans le sens du poil » pour Benbassa
Le FN n'est pas d’extrême droite pour Marine Le Pen
Le FN change de nom, pas le fond
Législatives 2012 : majorité absolue pour le PS, retour du FN, abstention record
Présidentielle 2012 : le score historique du FN détonne mais préoccupe