Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Brigitte Bardot veut devenir Russe pour échapper à l'Aïd el-Kébir

Rédigé par La Rédaction | Lundi 7 Janvier 2013



Brigitte Bardot menace de devenir Russe. Pas pour des raisons fiscales comme l’acteur Gérard Depardieu mais pour échapper à l'Aïd el-Kébir. Dans une interview accordée à Nice Matin, samedi 5 janvier, elle fait ainsi part de son exaspération de la France.

« Je suis sérieuse. J'en ai plein le c... Ras-le-bol ! Je ne supporte plus ce pays. Depuis Sarkozy et ses promesses non tenues, personne ne répond à mes requêtes. Cela me met dans une douleur et une rage folle de voir cette impuissance. Je ne demande rien d'extraordinaire : une réponse pour sauver ces animaux ! », dit-elle en référence aux deux éléphantes atteintes de la tuberculose, qui, suite à une décision du préfet du Rhône, devraient être euthanasiées à Lyon et qu’elle souhaite recueillir dans sa fondation. Si l’Etat ne revient pas sur sa décision, elle est prête à demander la nationalité russe, menace-t-elle.

Brigitte Bardot trouve d’ailleurs que le président russe Vladimir Poutine a « beaucoup d'humanité ». « A chaque fois que je lui demande quelque chose, en principe, il me l'accorde. Il a fait plus pour la protection animale que tous nos présidents successifs », indique-t-elle. « Et puis, là-bas, ils n'ont pas l'Aïd el-Kébir... », ajoute l’ex-icône, devenue une farouche détractrice de la viande halal, oubliant au passage qu’en Russie le nombre de musulmans est estimé entre 11 et 22 millions, ce qui représente entre 8 et 15 % de la population, bien plus que les 5 à 8 % de musulmans de l’Hexagone !

Brigitte Bardot a déjà été condamnée en juin 2008 pour provocation à la discrimination et à la haine raciale envers la communauté musulmane.

Lire aussi :
Brigitte Bardot condamnée pour incitation à la haine raciale
Comment Bardot souhaite un bon Ramadan aux musulmans (vidéo)
Ils sont les anti-aïd
Pays basque : la Fondation Brigitte Bardot milite contre l’abattage halal