Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

Belgique : un plan « Vivre ensemble » pour intégrer la diversité dans la société flamande

Rédigé par Lionel Lemonier | Mercredi 26 Octobre 2022 à 11:00

           


Bart Somers
Bart Somers
En fin de semaine dernière, le ministre flamand des Affaires intérieures Bart Somers a relancé les efforts des pouvoirs publics flamands en matière d’intégration des minorités issues de l’immigration. Baptisé « Vivre ensemble », son plan vise à mieux intégrer la diversité dans la société flamande. Sur le fond, les mesures proposées entendent renforcer le processus menant à une société où les citoyens vivent les « uns avec les autres et non les uns à côté des autres », selon les mots du ministre lui-même.

« La Flandre est une société colorée : 1,6 million de Flamands, soit 24 % d’entre eux, ont un passé de migration. Nous avons souvent évacué les problèmes que la diversité apporte avec elle, comme la création d’injustice, la perte d’opportunités et la perte de talents », a déclaré Bart Somers, cité par la presse belge. Au saupoudrage des initiatives, le ministre préfère concentrer les efforts. Les 380 projets recensés actuellement seront donc tous regroupés dans 24 actions répondant à sept objectifs : accroissement de la sécurité et de la « vivabilité », apprentissage du néerlandais, renforcement des compétences, construction de réseaux, accompagnement vers l’emploi, lutte contre la discrimination et la ségrégation afin de former une société unie.


Des efforts d'intégration qui ne datent pas d'hier

Le plan bénéficiera de 14 millions d’euros la première année. 33 autres millions sont prévus au cours des deux années suivantes. Particularité intéressante pour les Français habitués à voir l’État imposer ses méthodes aux collectivités locales, les moyens seront alloués aux pouvoirs locaux à qui il reviendra de déterminer les organisations avec lesquelles ils travailleront. « Le temps des bonnes intentions aux résultats limités est révolu, a ajouté le ministre. Nous voulons des résultats sur le terrain. »

Les efforts des pouvoirs publics belges en faveur de la diversité ne datent en effet pas d’hier. Dès 2004, « un ministre flamand était explicitement chargé de l’intégration civique des nouveaux arrivants dans la société flamande, devenue manifestement une société plurielle, théâtre d’une diversité incontestable et irréversible », indiquait Reinhilde Pulinx, dans un rapport (plus bas) intitulé « Vivre ensemble dans la diversité » consacré à l’intégration linguistique en Flandre et adressé quelques années plus tard au Conseil de l’Europe.

Lire aussi :
Belgique : le gouvernement prive l'Exécutif des musulmans de reconnaissance, l'EMB dénonce