Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 

Sur le vif

Bahreïn : les manifestants violemment réprimés

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 17 Mars 2011 à 14:39

           


L’opposition chiite du Bahreïn a connu une nuit difficile. Les violences du mercredi 16 mars dans la capitale Manama ont fait au moins cinq morts et des centaines de blessés parmi les manifestants. Dans la nuit de mercredi à jeudi, six personnalités de l’opposition ont été arrêtées par les forces de l’ordre. Ces arrestations font suite aux déclarations de ces leaders qui ont appelés à l’instauration d’une « république démocratique » à Bahreïn (actuellement, une micro-monarchie sunnite gouvernée par le roi Hamad Ben issa Al-Khalifa).

La haute-commissaire de l'ONU aux droits de l'homme Navi Pillay s’est déclarée « profondément alarmée par l'escalade de la violence commise par les forces de sécurité au Bahreïn, en particulier par la prise d'assaut signalée d'hôpitaux et de centres médicaux ». Mais les voix internationales restent faibles. Mme Clinton a juste qualifié de « mauvaise voie » l’envoie de troupes de soutient au roi du Bahreïn par les Etats voisins du Golfe. Seul l’Iran, puissance chiite de la région, s’est opposé à cette intervention et réclamé des changements.

Le roi Al-Khalifa prononcé l’état d’urgence dans l’ensemble du pays pour au moins trois mois.


Lire aussi :
Les forces saoudiennes interviennent au Bahreïn
Bahreïn, Maroc, Algérie : la colère gronde dans le sang
Sex-shop à Bahrein, la gérante est musulmane... et voilée