Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Les forces saoudiennes interviennent au Bahreïn

Rédigé par La Rédaction | Mardi 15 Mars 2011



Une première colonne de 200 véhicules saoudiens est entrée hier au Bahreïn. Le gouvernement de Manama fait face depuis des semaines à une révolte populaire, sur le modèle des autres pays du printemps arabe. Le gouvernement a ainsi demandé l’aide des Etats du Conseil de coopération (CCG) pour « maintenir l’ordre et la sécurité ». Cette arrivée des forces voisines saoudiennes est perçue comme « une déclaration de guerre » et une « occupation du pays » par la coalition des partis d’opposition qui lutte pour la fin du régime.

Selon le Gulf Daily News, organe proche du régime saoudien, l’intervention aurait uniquement pour mission « la protection des infrastructures essentielles, comme les installations pétrolières, électriques et d'approvisionnement en eau ».

Lundi 14 mars, le secrétaire général des Nations-Unis, Ban Ki-Moon, a appelé dans un communiqué les parties en présence au Bahreïn à « exercer la retenue extrême et à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour éviter la violence ». Ban Ki-Moon a encouragé le dialogue entre « toutes les parties concernées au niveau national » pour trouver un terrain d’entente. Il a également encouragé les pays voisins à soutenir « le processus de dialogue pour créer un environnement favorable à une réforme crédible à Bahreïn ».

Lire aussi :
Bahreïn, Maroc, Algérie : la colère gronde dans le sang
Une juive de Bahreïn doit être nommée ambassadrice à Washington
Bahreïn se prépare à l'après-crise
Sex-shop à Bahrein, la gérante est musulmane... et voilée





Loading














Recevez le meilleur de l'actu