Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Baby Loup : le CCIF salue la décision de la Cour de cassation

Rédigé par La Rédaction | Mardi 19 Mars 2013



La décision de la Cour de cassation, déclarant nul le licenciement de la salariée voilée de la crèche Baby Loup, a été saluée, mardi 19 mars, par de nombreuses associations musulmanes, à commencer par le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF).

Le CCIF s’est ainsi réjouit d’une décision prise « conformément au droit français, aux engagements européens et internationaux de la France et à la délibération de l'ex-Halde honteusement bafouée par Jeanette Bougrab, présidente éphémère de l'ancienne Haute autorité » et qui rappelle que « le principe de laïcité n’est pas applicable aux salariés des employeurs de droit privé qui ne gèrent pas un service public ».

Même son de cloche pour le Comité 15 mars et Libertés, qui considère la décision de la Cour de la cassation comme « une victoire pour une laïcité, dont l'essence protectrice des libertés individuelles est ainsi rappelée ».

« Cet arrêt de la Cour de Cassation, qui s’érige comme un rempart contre les tenants du dévoiement de la laïcité, nous appelle à poursuivre notre engagement juridique et citoyen dans la lutte contre l’islamophobie en France », conclut le CCIF, qui se mobilise actuellement contre la loi anti-nounous voilées déterrée par des députés en début d’année 2013.

Lire aussi :
Baby Loup : la Cour de Cassation donne raison à la salariée voilée
Loi anti-nounous voilées : le retour
L’islamophobie explose en France, les violences exacerbées en 2012