Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Arcelor Mittal condamné pour racisme

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 14 Juin 2012



Arcelor Mittal a été condamné à verser 25 millions de dollars (19,86 millions d'euros de dommages et intérêts) à Elijah Turley, un employé noir, victime de racisme sur son lieu de travail dans l'Etat de New York, mardi 12 juin, à l’issue d’un procès de trois semaines.

De 2005 à 2008, Elijah Turley a été la victime de brimades et de harcèlement raciste à l'aciérie de Lackawanna. Il dit d’ailleurs avoir vu le sigle « KKK », pour Ku Klux Klan, le groupe xénophobe américain, inscrit à la craie dans l'enceinte de l'usine, rapporte le quotidien Buffalo News qui a assisté au procès.

« Je trouve effarant que la justice ait à s'occuper d'un cas comme celui-ci en 2012 », a déclaré Ryan Mills, l'avocat de M. Turley, lors de sa plaidoirie. C’est à l’unanimité que les huit jurés ont reconnu ArcelorMittal et certains de ses cadres responsables de cette situation. Le tribunal a jugé que le groupe sidérurgique indien avait laissé s’installer « des conditions de travail néfastes ». « M. Elijah Turley et sa famille sont très heureux de la décision de la justice », a commenté Ryan Mills à l'AFP.

Lire aussi :
Racisme au travail : des agents manifestent devant le siège de la SNCF
Discriminations au travail : l’origine ethnique reste un critère
La crise économique augmente les discriminations au travail
Diversité : de la diversion mais peu de résultats
Discriminations : le marché du travail gangrené par l’islamophobie