Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 

Psycho

Alma : « Je suis marié à un manipulateur qui m’insulte et me rabaisse tout le temps »

Rédigé par Sabah Babelmin | Samedi 5 Septembre 2020 à 09:00

           


Alma : « Je suis marié à un manipulateur qui m’insulte et me rabaisse tout le temps »
Je suis mariée, mère au foyer avec trois enfants. Je suis épuisée moralement et physiquement.

J'ai été mariée auparavant à 19 ans avec une personne de la famille à ma mère et j'ai divorcé trois ans après. Ce premier mariage était déjà un désastre car la nuit de noces n'a pas eu lieu, mon ex-mari avait un problème. Mais j’ai vécu trois années en soumission totale, sans aucune liberté avec un manipulateur. J'ai pu m'en sortir pour mésentente du couple avec le grief que j'étais toujours vierge et que j’étais sans enfants.

Mais comme les gens de notre village, ont la langue bien pendue. Il a fallu que je leur cloue le bec en me remariant tout simplement. J'ai donc rencontré mon mari actuel sur le Net, il était au Maroc. Je l'ai épousé rapidement, je croyais que c'était mon seul choix. On s'est marié deux ans après, il est rentré en France par la suite.

Un jour, lors de nos achats pour notre premier appartement, nous sommes allés dans un magasin. Je voulais acheter des choses et il disait non à tout. Du coup, je suis sortie discrètement du magasin, je ne voyais pas l'utilité d’y rester alors qu'on n’allait rien acheter.

Quand je suis sortie dans le parking pour aller à la voiture, j'entends crier très fort « Sale pute, salope !!! » en présence des personnes dans la rue bien sûr. Et là, je ne sais pas comment aurait réagi une autre personne, mais moi, j'ai laissé couler parce qu’il fallait que je fasse bonne impression pour ma famille.

Des années sont passées, nous avons eu nos enfants. Et j’ai enduré des insultes comme celles-ci. Quand je suis malade, c'est « grosse vache qui ne fait que manger et dormir ». Quand j'ose dire ce que je pense c'est un coup de poing dans la porte, un couteau pointé sur mon visage lors de mes grossesses, une table renversée sur mon genou, je me fais cracher sur le visage, un « Ferme ta gueule ! » dans un avion plein.

Bien sûr, je dois me défendre donc je réponds aussi. Mais voilà, personne n'est au courant, surtout pas sa famille, il veut montrer une bonne image de lui. Ma mère sait très peu de choses mais comme elle a vécu la même chose ou pire, il faut que je patiente aussi comme elle pour mes enfants. Et là, la goutte d'eau qui fait déborder le vase, c’est quand il me dit : « Quand je vois les femmes des autres, je me demande avec quoi je suis marié. »

Mes enfants me font de la peine parce que je sais qu'ils n'ont pas à subir cela. Du coup, je suis une servante pour lui, je suis obligée de lui préparer les repas. Cela fait des années aussi que nous dormons séparés même si nous avons eu des enfants, nous ne dormons pas dans la même pièce. J'ai pris beaucoup de poids aussi car c'est sur la nourriture que je me suis vengée. Et comme je dis, je ne suis pas mariée avec lui mais avec la nourriture.

Il en profite parce qu'à chaque fois je fais des menaces du type « Je vais partir » mais que je n'en fais rien. En fait, il attend que je fasse le premier pas comme ça, lui serait la victime. Encore un manipulateur de plus. Je le déteste, je ne peux plus le voir. C'est simple, à chaque fois que j'entends la porte s'ouvrir, je me sens mal quand il rentre à la maison.

Sabah Babelmin, psychanalyste

Chère Alma,

Ce que vous écrivez est affligeant. Le premier mariage, arrangé par votre famille fut un échec uniquement à cause des problèmes d’impuissance de cet homme ? Vous n’en dites pas beaucoup de choses sauf que vous avez réussi à divorcer car vous étiez encore vierge et sans enfants au bout de trois ans.

« Comme les gens de notre village, ont la langue bien pendue, il a fallu que je leur cloue le bec en me remariant tout simplement. » Un mariage consommé à la hâte car le regard de l’autre comme vous l’écrivez, est très pesant pour vous. Comme si c’était les autres qui décidaient de votre vie. Pour le premier mariage, c’était votre famille, et pour le deuxième, pour éviter les qu'en-dira-t-on !

Au bout du compte, le deuxième mariage est un autre échec. Vous subissez, comme vous l’avouez, une très grande maltraitance verbale et physique mais, ce qui m’étonne, c’est que vous faites quand même trois enfants avec cet homme. Vous n’en dites rien à personne et vous restez dans cet enfer pour vos enfants, vous dites qui vous font de la peine !

Vous dites faire comme votre mère avant vous : « Ma mère sait très peu de choses mais comme elle a vécu la même chose ou pire, il faut que je patiente comme elle. » Il semblerait que vous avez une loyauté toxique et pathologique à votre mère, car ce qu’elle a subi a dû certainement être très dur, mais peut-être n’avait-elle pas les possibilités que vous avez aujourd’hui.

Est-ce que vous pouvez êtes autonome financièrement, trouver un travail qui vous permettrait de vous prendre en charge et ne plus dépendre de cet homme ? Ce que vous décrivez est très malsain, ce n’est pas une relation mais un esclavage ! Comment tolérer toutes ces insultes et humiliations publiques et privées, devant vos enfants ? Comment tout cela a-t-il débuté ? Pourquoi cet homme qui vous a épousé vous traite-il de la sorte ? Avez-vous une sexualité épanouie avec lui ?

Il ressort beaucoup de colère, de violence et de maltraitance réciproques de votre lettre. Vous avouez que votre mère a subi la même chose ou pire et, par conséquent, il semblerait que, comme vous avez baigné dans cette atmosphère, vous répétez la même chose qu’elle, alors que vous en souffrez !

Le mariage est une union entre deux époux qui sont supposés cohabiter dans l’amour, la compassion et l’entraide. « Ils sont un vêtement pour vous et vous êtes un vêtement pour elles… Traitez vos femmes avec respect et miséricorde », nous dit le Coran. Il est urgent, me semble-t-il, que vous alliez consulter un thérapeute de couple pour démêler tous ces conflits. Si votre mari est fermé à la psychothérapie, allez-y toute seule pour comprendre les raisons profondes qui vous poussent dans les bras d’hommes manipulateurs et maltraitants, et trancher avec ce lien et cette loyauté toxique à votre mère.

Cela vous aiderait à prendre une décision, car cette atmosphère conflictuelle est très négative et malsaine non seulement pour vous mais également pour vos enfants, pris en otage dans cet enfer.

La rubrique « Psycho », qu’est-ce que c’est ?

Des psychologues et psychanalystes répondent à vos questions. Musulman(e)s du Maghreb ou de France, professionnel(le)s actif(ve)s exerçant en cabinet, ils réfléchissent à votre problématique et tentent de vous éclairer à travers leur expérience professionnelle et leur pratique spirituelle. Ils peuvent vous aider à y voir plus clair en vous-même ou à mieux décrypter le comportement des personnes de votre entourage.
Ils ne sont pas médecins, même si on les désigne parfois comme des « médecins de l’âme », mais leur rôle est de vous aider à trouver en vous-même la meilleure réponse à vos interrogations sur vos relations aux autres, votre conjoint ou conjointe, vos parents, vos frères et sœurs, vos amis, vos collègues de travail, vos voisins...
Alors, n’hésitez pas, interrogez-les, ils tenteront de vous répondre en s’éclairant des plus belles pensées de l’islam.
Contactez-les (anonymat préservé) : psycho@saphirnews.com