Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Villiers-le-Bel : un policier jugé pour la mort de deux ados

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 6 Juin 2013



Près de six ans après la mort de Moushim et Lakmy, deux adolescents tués dans une collision avec une voiture de police à Villiers-le-Bel, dans le Val-d'Oise, le procès du policier qui conduisait le véhicule s’est ouvert, jeudi 6 juin, devant le tribunal correctionnel de Pontoise.

L’homme de 36 ans comparait pour « homicides involontaires ». Il est accusé de ne pas avoir respecté les limitations de vitesse.

Le 25 novembre 2007, Moushim, 15 ans et Lakmy, 16 ans, qui circulaient sur une moto, sont décédés après être entrés en collision avec une voiture de police où se trouvaient quatre fonctionnaires de police. Cet accident avait entraîné deux nuits d’émeutes à Villiers-Le-Bel.

Dans un premier temps, l'enquête sur la mort des deux adolescents avait abouti à une ordonnance de non-lieu le 23 octobre 2009. Puis la cour d'appel de Versailles avait infirmé cette décision et ordonné un supplément d'informations. Le policier qui conduisait le véhicule avait alors été mis en examen pour homicides involontaires et renvoyé en correctionnelle en septembre 2011.

Le rapport d'expertise avait permis de constater que la voiture de police était en pleine phase d'accélération. Elle roulait à 64 km/h au lieu de 50 km/h, sans gyrophare. Cette information contredit la version officielle, qui circulait quelques heures après le drame, selon laquelle « les jeunes roulaient sur une mini-moto volée » et « les policiers eux roulaient normalement ».

Une contre-enquête sur cette affaire a également été diffusée dans l’émission Envoyé Spécial, jeudi 30 mai. Le reportage produit par Melissa Theuriau s’appuie sur des images réalisées par les proches des victimes.

Pour le père de Moushim, ce procès sera « l'occasion de faire toute la lumière sur les circonstances de l'accident. Cela fait six ans qu'on attend ce moment. La justice doit faire son travail ».

Le policier encourt une peine de trois ans de prison et de 45 000 euros d'amende.

Lire aussi :
Mort de Zyed et Bouna : le non-lieu pour les policiers requis
Villiers-le-Bel : la parole des deux policiers mise en doute
A Villiers-le-Bel, la mort de deux adolescents entraine des échauffourées