Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 





Sur le vif

Syrie : après l’ONU, la France demande une enquête

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 23 Mars 2011 à 14:50



Le ministère des affaires étrangères français condamne les violences en Syrie et appelle le pays à procéder à une enquête sur les évènements meurtriers de ces derniers jours dans la ville de Deraa. Mardi 22 mars, le Haut commissariat aux droits de l’homme de l’ONU avait déjà demandé « une enquête transparente sur les violences survenues au cours du weekend ». Le soulèvement contre le régime de Bachar al-Assad a déjà fait six morts et un nouveau bilan fait état de cinq morts supplémentaires dans la journée du mercredi 23 mars.

Sur le modèle des précédentes révolutions du printemps arabe, un appel Facebook est à l’origine de l’embrasement de Deraa, une ville syrienne située à 100 kilomètres au sud de Damas. Les manifestants réclament un régime «sans tyrannie, sans loi d'urgence (depuis 1963) ni tribunaux d'exception». Sur place, des témoins ont rapporté des tirs à balles réelles sur les manifestants de la part des forces de l’ordre. Des affrontements violents se déroulent notamment autour de la mosquée al-Omari, un point de ralliement pour les opposants du régime.

Paris appelle Bachar al-Assad a amorcer sans tarder des réformes politiques pour répondre aux attentes du peuple syrien. Le jeune président (46 ans), avait pris le pouvoir en 2000 suite à la mort de son père Hafez el-Assad (au pouvoir de 1970 à 2000). En 2007, un référendum l’a reconduit dans ses fonctions présidentielles avec plus de 97 % des voix exprimés.

Lire aussi :
Syrie : violences sur la population civile
Révolution dans le monde arabe : les leaders invoquent le modèle turc
Intervention étrangère en Libye : l’ONU donne sa permission