Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Suisse : du porc retrouvé dans les kebabs

Rédigé par La Rédaction | Mardi 26 Février 2013



Choc. De la viande de porc a été retrouvée dans des restaurants kebabs de sept villes différentes en Suisse, indique le Conseil Central Islamique Suisse (CCIS) dans un communiqué, lundi 15 février.

La semaine dernière, le CCIS avait demandé à un laboratoire de procéder à des analyses. Résultat : « on a trouvé de la viande de porc dans sept döners dits halal parmi les 20 testés. Les villes concernées sont Kreuzlingen, Winterthur, Bienne, Berne, Lucerne et Genève », fait savoir le CCIS qui précise que « ces tests ont été lancés suite aux enquêtes menés en Allemagne qui nous annonce la découverte de viande de porc dans les kebabs de différentes villes ». 7 % de viande de porc avait ainsi été retrouvé en moyenne dans les kebabs du pays voisin.

Cette fois, en Suisse, la proportion de porc retrouvée dans les kebabs est beaucoup plus faible. « L'analyse des échantillons nous démontre qu'il y a une très faible proportion de viande de porc dans ces kebabs, à savoir < 0.1 % », indique le CCIS.

Pas question pour autant de prendre à la légère cette découverte. « Choqué par l’ampleur du résultat », le CCIS estime qu’ « il ne faut en aucun cas qu'on retrouve de la viande de porc, même en très faible quantité, dans un produit sur lequel il est écrit "halal" ».

« C'est une cochonnerie ! Nos collaboratrices avaient pourtant demandé si la viande est halal durant la collecte des échantillons et tous avaient assuré que c'était le cas », réagit le président du CCIS, Nicolas Blancho.

« Les entreprises de traitement de viande doivent totalement renoncer à la production de porc ou alors, ils devraient au moins séparer le cycle de production pour le porc de toutes les autres sortes de viandes », demande le CCIS, qui estime que la viande de porc retrouvée n’est toutefois pas due à une action « malveillante et délibérée ». Selon l'association, elle serait due au fait que les mêmes instruments sont utilisés pour le traitement de la viande de kebab et du porc.

Le CCIS souhaite la mise en place d’un label halal suisse. Il a d’ailleurs adressé une requête en ce sens à l'Association Suisse de Normalisation en octobre 2012. Toutefois, « actuellement, la tentative pour une normalisation du CCIS sur le niveau national est bloquée par un débat de normes subordonné au comité européen pour la normalisation (CEN) », déplore l’organisation.

Lire aussi :
Viande de cheval : du faux halal déjà vendu
Faux-halal : Nestlé cesse sa production de Knacki halal
Les dessous du halal : Herta, porc détecté, production arrêtée
Faux halal : McDonald's condamné à payer les musulmans américains