Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Economie

Saphirnews dévoile les raisons de la suspension commerciale entre Casino et Socopa

Wassila et Socopa Halal en pleine turbulence

Rédigé par | Vendredi 17 Juin 2011 à 11:16

Un nouveau pavé dans la mare du halal est jeté. Cette fois, c'est le groupe Socopa, dont les produits halal sont certifiés par la Grande Mosquée d’Evry, qui est touché. Casino a décidé de ne plus se fournir ‒ pour le moment ‒ auprès de l'industriel, par ailleurs filiale du groupe Bigard, en raison de son non-respect du cahier des charges relatif aux produits halal. Traçabilité, contrôle, nettoyage... huit points auraient été déclarés défaillants lors d'un audit commandité par Casino, qui n'a pas apprécié les manquements de son fournisseur. Explications.



Saphirnews dévoile les raisons de la suspension commerciale entre Casino et Socopa
Les produits bovins fabriqués par Socopa tant sous la marque MDD Wassila que sous sa propre marque sont depuis quelques semaines absents des rayons des hyper- et supermarchés Casino. Le géant de la grande distribution a en effet décidé, le 10 mai, de suspendre sa collaboration commerciale avec le groupe industriel, qui certifiait halal des produits carnés via la Grande Mosquée d’Evry-Courcouronnes (ACMIF).

Contactée par Saphirnews, la direction de Casino a confirmé, jeudi 16 juin, cette information. « Le Groupe Casino a décidé l’arrêt de la commercialisation de l’ensemble des produits halal fabriqués par la société Socopa. Un récent audit mené chez Socopa avait révélé le non-respect du cahier des charges. Les corrections demandées n’ayant pas été apportées par l’industriel, le Groupe a décidé le déréférencement des produits halal fabriqués par Socopa », nous a-t-on simplement indiqué sans vouloir, à ce jour, s’étendre sur les motivations de sa décision.

La traçabilité et le contrôle en cause

Les exigences auxquelles Socopa devait se conformer étaient nombreuses. Selon nos sources, huit points de défaillance ont été constatés lors de l'audit effectué le 15 avril. La traçabilité de certains produits, à commencer par les boyaux de merguez, était en doute et figurerait parmi les points auxquels Socopa n'aurait pas trouvé de solutions conformes à la volonté de Casino. L'industriel n'aurait pas été capable de fournir de garanties concernant l’origine des boyaux, dont Ali Sedouki, responsable halal auprès de la Grande Mosquée d'Evry confirme qu’ils proviennent de Nouvelle-Zélande mais probablement pas de fournisseurs de viande halal tant le sérieux des certificats n'étaient pas vérifiables.

« Dès lors qu'on a constaté cela, on a demandé à Socopa d'arrêter d'acheter ces boyaux jusqu'à nouvel ordre tant qu'on ne peut pas voyager en Nouvelle-Zélande pour contrôler de nos yeux leur production et qu'on n'a pas discuté avec les fournisseurs », nous déclare M. Sedouki.

La traçabilité des carcasses n'était également pas garantie, car le suivi des formulaires d'accompagnement, que les contrôleurs habilités par la Grande Mosquée d'Evry se doivent de remplir et de signer lors de la réception et de l'utilisation des carcasses, n'était pas au point. M. Sedouki reconnaît que des erreurs de ce type ont très bien pu se produire mais assure que, dès qu'il constatait une absence de formulaire sur un produit, il ne certifiait pas halal.

Des défaillances non résolues

De nombreux manquements dans le contrôle des produits auraient également été constatés lors de cet audit. Les contrôles fixes pour chaque poste de production, imposés par Casino, n'étaient pas respectés car, dès lors qu'il manquait du personnel, les contrôleurs devaient faire des allers-retours entre chaque poste.

De plus, des problèmes de nettoyage de la chaîne de production auraient été observés puisque de la viande aurait été retrouvée sur les tapis de poussoir alors même que les produits halal sont produits sur la même chaîne que celle du non-halal. Évidemment, cette situation rend possible la contamination des produits halal par de la matière carnée non halal.

Face aux menaces de Casino de suspendre sa collaboration, Socopa aurait réussi à résoudre la plupart des défaillances, notamment celles qui sont liées au contrôle et au nettoyage mais pas le problème de la traçabilité des carcasses et des boyaux de merguez. Les mises en garde n'auront pas suffi à convaincre Socopa de changer totalement de méthode de travail.

Un gros porte-feuille perdu pour l’abatteur

Contacté par Saphirnews, l’ex-fournisseur de Casino, par crainte sans doute de l’ampleur soudaine que prend cette affaire, se refuse à tout commentaire.

On ne sait pour l’heure si cette suspension est temporaire ou définitive. Mais quelle que soit la nature de la décision prise par le géant de la grande distribution, les répercussions financières doivent se sentir du côté de Socopa. La filiale de Bigard, qui réalise un chiffre d’affaires estimé à plus de 2 milliards d’euros par an et dont le halal représente une part non négligeable du groupe, a du souci à se faire si d'autres acteurs de la distribution suivent le chemin frayé par Casino.

Si cette affaire prend tant d'ampleur, c'est que Socopa est l'un des principaux producteurs des barquettes Wassila. Une marque qui a bénéficié d'investissements significatifs pour gagner la confiance de ses consommateurs. Jusque-là, Casino, qui ne souhaite aucunement être éclaboussé par une quelconque affaire de cross-contamination, à l’instar de celles de Herta ou de Kenza Halal, se démarque très nettement de ses concurrents par l'attitude préventive dont elle fait preuve sur le terrain du halal.




Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur


Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par christine le 17/06/2011 15:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"CONTAMINATION des produits halal par de la matière carnée non halal" : tout est dit, je n'ajouterai rien par peur de devenir malpolie....

2.Posté par christine le 17/06/2011 15:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mais une question tout de même : pour le cas où un autre magazine traiterait du sujet en parlant de "viande halal qui aurait contaminé de la matière carnée non halal" , personne ne s'insurgerait ? Personne ne monterait au créneau en parlant de discrimination ?................
Personne ne ferait appel à la halde ou au mrap ?........

3.Posté par Ekerbicer le 17/06/2011 16:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@christine,

Je vous lis depuis un moment. Vous ne volez pas plus haut que certains de nos excités musulmans qui mesurent la foi à la longueur de la barbe. C'est dommage pour vous. Pour votre gouverne, on parle aussi de contamination dans le milieu bio. D'ailleurs, le halal a de nombreuses similitudes par ses process avec le bio. Et je ne parle pas du casher qui a le même souci de préserver la sacralité de la viande abattu selon le rite religieux. Arrêtons de juger les différences. Et apprenons à connaître l'autre. Je suis musulman et je prend un véritable plaisir à découvrir les rites catholiques. J'éprouve également beaucoup de plaisir à visiter les églises et leurs vitraux. Un jour peut être nous aurons l'occasion de partager un repas et nous apprendrons à nous respecter.

4.Posté par christine le 17/06/2011 17:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
arrêtez avec votre manipulation !!!
je m'insurge contre le terme "con ta mi na tion" ; en effet, ce terme ne peut être valable que si l'on considère que le produit incriminé menace la santé du consommateur.
Pensez-vous sérieusement qu'une viande qui n'aurait pas été saignée face à la Mecque puisse menacer votre santé si elle frôle votre steak ????
Quand on parle du bio, on ne parle pas nécessairement de contamination pour expliquer que quelques parcelles ont pu recevoir des pollens pas bio. Mais dans le cas où ce terme -contamination - est utilisé, c'est bien dans le sens "n'est plus pur", donc ne mérite plus le terme de bio.
La viande que je mange est "pure" dans le sens où elle est exempte de microbe. Mais c'est difficile à faire admettre à un musulman, qui ne voit la discrimination que lorsqu'elle le concerne directement.
Par ailleurs, si je tombais sur un site juif qui parle dans les mêmes termes, je réagirais de la même façon ! Peu importe que j'aie en face de moi un athée un juif un musulman ou un bouddhiste, mais le fait qu'il veuille préserver sa nourriture en faisant en sorte qu'elle ne s'approche pas de la mienne me fera toujours faire des bonds au plafond ! Si vous ne pouvez le comprendre, tant pis, c'est ma réaction et celle d'un tas de citoyens

Un musulman réfute la réalité de la crucifixion, l'auriez-vous oublié ? Et il est persuadé que les chrétiens se trompent et ont falsifié la Bible... Propos qui ne sortent pas de mon clavier mais d'un tas de sites musulmans......  

5.Posté par Aurelien le 17/06/2011 17:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Ekerbicer et Christine

Heu... si vous voulez faire connaissance je vous suggère plutôt un bon ciné ou un bowling, un repas ça pourrait mal finir...ou alors un repas végétarien ;-)

6.Posté par Ekerbicer le 17/06/2011 18:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Aurélien

lol ! Très juste. Alors pour le cinéma il faudra bien choisir le film histoire d'éviter de recevoir en pleine tronche le pot de pop-corn. Et évitons le bowling car là cà peut vraiment faire mal.
Sinon, il y a la chorale...

7.Posté par JUJU56 le 17/06/2011 20:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
réponse à EKERBICER
MON CHER EKERBICER j'ai lu avec intérêt tes remarques et on appel à la tolerance mais à vivre et voir les façons de faire on devient vite intolérant !
Je ne pense pas que les musulmans financent le culte chrétien. L'inverse est vrai et le consommateut ne le sait pas. Un chrétien sait-il que toutes les bêtes tuées HALAL ne prennent pas le circuit HALAL car non vendues et viennent donc se mélanger et CONTAMINIER les animaux abattus de façon non barbare. Le consommateur français sait il qu'en ces temps de pouvoir d'achat en berne il pait une taxe qui retourne à la mosquée et qui finance : le culte? l'islam, le térorrisme???
Que toute cette histoire devant les enjeux financiers (taxe) est avant tout une Guerre des Mosquées de France.
Amis musulmans vous êtes manipulés mais pas par qui vous pensez mais par vos propres moquées !
Quant à vous Français ouvrez les yeux et arrêtez de vous laisser manipuler !

8.Posté par Lucidus le 17/06/2011 23:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il y a quelques temps j'avais regardé le cahier des charges de la mosquée d'Evry, il était plutot chelou. Des règles très "cool" (ex: dire bismillah autant que possible (et non pas tout le temps!) Si on le dit pas c'est pas grave!), je sais pas si c'est pas pour cacher certaines pratiques plus que litigieuses tels l'abattage mécanique. Depuis j'achète plus rien qui serait "controlé" par eux de la même manière que je n'achetais rien de "controlé" par la mosquée de Paris et l'affaire herta m'a donné raison.

9.Posté par Française... musulmane ben oui ça existe ;o) le 18/06/2011 01:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
à JUJU56
Pour le coup je préfère rire de lire tant d’idioties... discourir sur la manipulation des mosquées et oublier celle qui vous fait écrire, penser de telles inepties cela oui me fait rire... Apprenez à penser par vous même en vous détachant des préjugés, des idées préconçues et autres propagandes malfaisantes que les médias vous chantent afin de vous en faire croire vos propres mélodies.
Vous écrivez "Quant à vous Français ouvrez les yeux et arrêtez de vous laisser manipuler !", je ne saisie pas ?? Vous penser donc que musulmans = étrangers. Eh bien là encore c'est une chanson, certes populaire, mais qui vous leurre. Non non :o) à vous de vous réveiller, je suis française et musulmane. Oui française et musulmane, ne vous en déplaise cher ami(e).

10.Posté par Bouha le 18/06/2011 08:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
SAlem,

Alors une pétite précision, le HALAL ne FINANCE PAS ni les MOSQUEES ni Li'ISLAM. Sinon les musulmans n'irait pas chercher auprès de pays étrangers de l'argent pour financer leurs leiux de culte.
Autre choses et bin OUI l'argent public peut fiancer le culte CHRETIEN via la loi de 1905 qui OBLIGE les collectivités locales d'assurer l'entretien des eglises , des temples et des synagogues.
Oui l'argent de nos impôts financie les activités religieuses chretiennes notamment via les contrats passés entre l'ETAT et les établissement privés.

Et Oui avant de dire des inepties faut justes etre sûr de son coup.
A vous lire et relire

11.Posté par isqatunidam le 20/06/2011 11:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce n'est pas un certain Bouzid expert en halal qui avait mis en place les produits halals chez Casino apparement c'est pas au point, alors qu'il avait vanté le controle, maintenant on apprend que les boyaux sont peut etre pas halal. Elle est ou la tracabilité et tout le tralala monsieur Bouzid

12.Posté par farid le 22/06/2011 22:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si Casino avait choisi des organismes de contrôles indépendants tel que MCI au lieu de faire du profit via des organismes peu scrupuleux, on en serait pas la!