Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 






Points de vue

Réponse à Zineb El Rhazoui et à sa conception de l’islam et des musulmans

Rédigé par | Lundi 1 Octobre 2018



Réponse à Zineb El Rhazoui et à sa conception de l’islam et des musulmans
Zineb El Rhazoui est de retour sur les plateaux télés, cette fois sur CNews. Dans une argumentation aussi surprenante que consternante, elle conclut que les femmes voilées seraient en quelque sorte les porte-voix du terrorisme mondial et que l’islam ne serait une religion qui ne parle que de burkini, de voile et de polygamie. Autant d’honneurs faits aux musulmans de France et d’ailleurs nous laisse pantois.

Revenons sur ces paroles, visiblement d’évangile, qui consistent à estimer que les femmes portant le voile sont des islamistes en puissance et qu’elles sont forcément liées au terrorisme mondial, qu’elles le veuillent ou non, directement ou non.

Directement, d’abord. Y avait-il une seule femme portant le voile sur le plateau ? Par ailleurs, d’où Zineb El Rhazoui tire-t-elle ces références ? Elle ne cite aucune étude, aucun chiffre et se permet de se hâter dans des conclusions alors que les intéressées ne sont pas présentes sur le plateau.

Cette manie qui vise à dire que le voile est le symbole évident de l’islamisme est en réalité le pendant similaire d’une pratique saoudienne qui se nomme le takfir, dont nous n’apprendrons pas la définition à l’arabisante que Zineb El Rhazoui est. Le takfir est une pratique qui vise à déterminer qui est le « bon musulman » et celui qui ne l’est pas. Aujourd’hui, si on devait suivre le raisonnement de la polémiste, le voile serait un moyen de déterminer les « mauvaises » musulmanes puisqu’il est un signe visible de l’islamisme tandis que les « bonnes » musulmanes ne portant pas le voile s’intègrent directement dans la société française. Islamisme qui, jusqu’aujourd’hui, n’a pas été défini plus que par « les Frères musulmans » ou encore les « salafistes ». Intégration qui n’a aucune espèce de contenance lorsqu’on parle des Français de confession musulmane.

Cessons les procès d'intention

Regardons les choses en face plutôt que de faire constamment des procès d’intention aux femmes voilées (comme on fait des procès d’intention aux femmes portant des jupes trop courtes ou des talons trop hauts). La France connait un accroissement de la visibilité religieuse et également un accroissement des tensions qui sont largement le fait de médias qui ont poussé les débats au-delà de la bande d’arrêt d’urgence représentée par les dérives du populisme et de l’extrême droite. Marine Le Pen n’a désormais plus à être honteuse puisqu’Eric Zemmour ou encore Zineb El Rhazoui reprennent très largement le credo du grand remplacement ou encore de l’islam responsable des maux de la France.

Et ce n’est pas la première fois que des amalgames aussi honteux sont proférés par Zineb El Rhazoui. Rappelons-nous qu’elle tenait tête à l'imam Mohamed Bajrafil en pensant que le mot « amour » n’existait pas dans le Coran, essayant ainsi de reprendre une rhétorique largement prospère dans les colonnes des médias d’extrême droite. La réalité de l’exercice médiatique du débat perd d’ailleurs tout son sens dans l'émission L’heure des Pros : chacun parle plus fort que l’autre – et il faut le dire la palme doit être décernée à Zineb El Rhazoui – pensant ainsi imposer devant les Français une vision sabordée et irréelle de la France.

Qui est réellement en train de favoriser le terrorisme ?

Car le terrorisme est et restera le fait d’une minorité dans notre société. Ce type de phrase visant à amalgamer musulman et haine ou encore femmes voilées et islamisme crée un climat social anxiogène qui ne représente en rien la réalité du terrain. Il vise également à regarder nos concitoyens de confession musulmane avec inquiétude ou doute. Cela ne doit pas arriver en France, pays qui a fait de la fraternité un pilier essentiel de sa devise républicaine. N’oublions pas que nul ne peut être inquiété en raison de ses opinions est un fondement de notre Déclaration des droits de l’homme et du citoyen.

Nous sommes libres de croire ou de ne pas croire. Mais parler de l’islam en tant que religion violente et des femmes voilées en tant qu’islamistes revient, pour moi, à alimenter la logique de Daesh qui se livre à une véritable guerre de communication. Pourquoi me direz-vous ? Parce que plus la division est grande, plus le levier de recrutement de Daesh est important. Que souhaitons-nous faire ? Diaboliser pour limiter nos libertés aveuglément ou identifier les problèmes et apporter des solutions concrètes sans pour autant brimer nos libertés publiques ?

La deuxième solution me parait la plus cohérente. A Zineb El Rhazoui, je tiens à lui dire que ce ne sont pas les femmes voilées qui représentent le terrorisme. Mais à travers son argumentation, elle ne fait que donner de l’importance à Daesh et l'on sait que les amalgames peuvent conduire très souvent à la radicalisation.

Lire aussi :
Sifaoui partout : à quand la prise en compte d’un discours islamophobe de fait ?


Asif Arif
Asif Arif est avocat au Barreau de Paris, auteur de plusieurs ouvrages sur l’islam, le terrorisme... En savoir plus sur cet auteur


Réagissez ! A vous la parole.
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

21.Posté par Patrick le 19/12/2018 09:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En attendant c'est elle qui est menacée de mort.

20.Posté par François Carmignola le 12/10/2018 19:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Occitan: vous vous améliorez: à part un "provocateur frustré" hors de propos, vous avez presque complètement abandonné le registre de l'insulte...

En parlant d'insulte, je parlais du terme méprisant de "charliste" adressé à une journaliste d'un journal dont la rédaction fut assassinée sans qu'un seul musulman soit victime, sauf bien sur les frères Kouachi, musulmans donc, selon vous...
Ceci dit, vous vous refusez donc à compter les occurrences mot "amour" dans
le coran. C'est pourtant intéressant, et partie du débat.

P.S.: ne vous inquiétez pas, vous ne m'avez pas vexé. C'est moi au contraire qui crains de vous avoir blessé, vous étiez si véhément.

19.Posté par Marijuana le 12/10/2018 00:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Greg. Vous etes ridicule.
Vous diffusez des discours premachés par des lobbys.
Partout en occident les memes discours à la virgule près.
Repeat after me.
Les musulmans bla bla bla bla bla.
Je répète. Bééé. Bééé. Je répète.
Zineb dites vous! Vous pourriez dire madame non!
Zineb fait la différence entre le voile et les femmes voilées est une phrase qui n'a ni queue ni tete.
Monsieur Arif entend voiler les petites filles. Source?
Ou a t-il cela et quand?
Nulle part.
Le voile pose une discrimination entre les hommes et les femmes puis entre les bonnes musulmanes et les mauvaises. Meme question. Source?
Qui dit cela. D'ou le tenez vous? Donnez des noms.
J'entends par là des noms de personnes que l'on connait, que l'on peut identifier.
Le coran n'évoque nulle part de supposées bonnes musulmanes et mauvaises musulmanes.
De bonnes musulmanes et de mauvaises musulmanes. Qui dit cela?
Vous évoquez l'intégration, la nationalité, passons. Je ne m'attarde pas. Votre profil le commande.
Discuter, contredire c'est bien quand c'est intéressant mais il est évident que le faire avec ce type de discours est une perte de temps. Aussi je passe mon tour.
Une musulmane n'existe pas sachez le.
Si une musulmane existait elle serait toutes les musulmanes. Et c'est une impossibilité.

18.Posté par Occitan le 11/10/2018 23:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un provocateur frustré qui est à l'ouest de tout.
Vous qui etes réac et vieille France comme pas deux vous ne manquez pas d'air.
Vous n'etes pas en mesure de tenir ce genre de discours.
Depuis le temps que vous sévissez ici on vous connait par coeur.
Quelle est t-elle alors cette correction de 2015. Vous seul le savez.
Apparemment j'ai pensais à tort que vous évoquiez les attentats.
Faites vous comprendre comme il faut.
Il se produit tellement d'horreur je n'en tiens plus les comptes.
Vous ne parliez pas des attentats. J'ai mal compris. Mea culpa. Mais de quoi alors!
Quoiqu'il en soit nous sommes dans un pays de liberté ou pas!
Oui dit t-on.
Si oui j'ai le droit comme tout un chacun et comme vous le faites vous meme de dire mes impressions. Puissent t-elles etre fausses.
Je suis vulgaire. Je le reconnais. On peut meme dire de moi que je suis trash (ordurier) j'en ai conscience. Si ça me genait j'aurais changé. Lol.
La forme on s'en fout. C'est le fond qui compte.
Pourquoi je ne pourrais critiquer et meme vexer un individu tandis que lui meme pourrait le faire envers une communauté entière. Ou tout au moins une partie.
Il y a un souci dans votre perception des choses.
Si untel peut critiquer, vilipender ou doit pouvoir lui répondre et le faire à son tour.
Autrement ou se trouve les valeurs, l'égalité, la liberté d'expression, d'opinion.
Je ne suis pas un journal, je ne suis rien ni personne mais je dois pouvoir m'exprimer autant que ce dernier là ou je veux, ou tout au moin...  

17.Posté par François Carmignola le 11/10/2018 19:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Occitan "con, enculer, sucer, oh oui, sucer encore, caguer, lol"
Belle vitalité provocatrice qui laisse distinguer une béance frustrée, et qui plus est à l'ouest de tout: le sujet n'était pas les victimes de l'attentat de Charlie, dont aucune n'était de religion musulmane, mais la fréquence du mot "amour" dans le coran, faible d'après les comptages.

16.Posté par Coupeurdejoints le 09/10/2018 12:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les signes extérieurs de foi ne sont pas islamistes mais musulmans.
Mais ils peuvent etre islamistes. Tout dépend de qui l'on parle.
Ce n'est pas le vetement qui peut le déterminer mais la personne dont on parle.
Les signes extérieurs de foi musulman sont islamistes est un raccourci très grave.
Elle confond musulman et islamiste. Les premiers sont des pratiquants qui ont une foi spirituelle, les seconds sont des pratiquants qui ont une foi identitaire.
Elle confond, amalgame foi spirituelle et foi identitaire, elle est au final une islamiste qui s'ignore.
Elle ne différencie pas le quidam pratiquant du militant politisé.
Un musulman peut etre très bondieusard et pour autant ne pas etre islamiste.
Pour pouvoir le déterminer il faut d'abord dire de qui l'on parle. Il faut citer des noms. Monsieur Truc, madame Machin autrement on ne peut pas le déterminer.
D'ailleurs pourquoi le foulard et pas le qami ou la chachia.
On ne peut pas juger les gens pour ce qu'ils sont mais pour ce qu'ils disent.

15.Posté par Occitan le 08/10/2018 19:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On s'en fout des gros mots. J'écoute J.Birkin et Mickey 3D qui chantent je t'emmerde et la chanson est très bien. En tout cas j'aime.
Personne n'ignore qu'il y a eu des attentats.
A peu près tout le monde à était victime et les musulmans sont particulièrement victimes.
Le chiffon victime pour faire taire ça ne prend pas avec moi François.
Trouvez en un autre (con)
Vous avez pensé à enculer perso j'ai pensé à sucer.
A chacun ses fantasmes. Ca n'a rien d'insultant, j'en entends d'ici qui pensent oh oui!
Moi meme je ne dirai pas non.
Allez vous faire sucer disais-je donc.
J'ajoute la suite. Pendant ce temps là vous faites pas caguer.
Vous avez voulu alimenter François. Je vous sers. Lol.

14.Posté par François Carmignola le 07/10/2018 09:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La journaliste de Charlie Hebdo, journal dont les journalistes sont donc des "charlistes" et qui semble donc avoir mérité la correction de 2015, attire l'irritation de lolo, muscadet, alf, occitan, georges : prout, merdia, aneries, cons, escrotte,
"allez vous faire sucer" (une mystérieuse insulte, sans doute une erreur d'Occitan, qui voulais sans doute dire "enculer").

Rien que des mouvement d'humeurs, sans doute motivés par son grand crime et qui était ce que je me suis permis de vérifier: comme elle l'affirme publiquement le mot "amour" au sens d'amour des humains entre eux est tout simplement absent du coran. Faut s'y faire.

13.Posté par Aayen le 06/10/2018 20:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Heureusement qu'il existe des gens comme Viktorovitch pour raisonner.
Merci monsieur. Juste merci. Ca fait du bien. Ouf!

12.Posté par Lolo le 06/10/2018 20:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cette dame a sévit sur le Figaro. J'ai eu l'occasion de la lire mais vraiment sans le faire exprès, les bras en tombent. Comment des journaux dits sérieux peuvent t-ils publier de telles aneries. Ca laisse comme un rond de flan.

11.Posté par Muscadet le 06/10/2018 20:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ouais. Et le mot prout il y est combien de fois. Quelle bande de cons.

10.Posté par Muscadet le 06/10/2018 20:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cette dame est une Charliste autrement dit un individu prétendument critique des politiciens mais qui bouffe à la meme gamelle qu'eux et se rince autant qu'eux.
Se rince autant qu'eux et se fait d'ailleurs rincer par ses derniers.
Une clique des faux subversifs mais de vrais larbins.
En un mot des escrocs. En l'occurrence une escrotte. Lol.

9.Posté par Halima le 06/10/2018 19:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mme el rhazoui est juste un objet médiatique, et elle se complet à jouer le rôle du vilain petit canard. Mais elle interesse qui réellement ? Est elle le porte drapeau de la discrimination POSITIVE ? Pourquoi chercher à débattre avec elle, à comptabiliser le mot amour dans le Coran, alors même que l'expérience de la foi est Amour.

8.Posté par Alf le 06/10/2018 19:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cnews est bel et bien un merdia. Ce n'est pas un scoop. La tv tout entière est elle meme est un merdia.
Pour avoir de vraies infos il ne faut pas accorder le moindre crédit à la tv.
Les journalistes (plus précisément ceux à qui on a attribué la carte) ne sont que les larbins du politique.
C'est d'ailleurs pour ça qu'ils ont la carte.
Leurs invités sont eux aussi des individus qui ont la carte.
On y voit toujours les memes connards qui ressassent toujours les memes conneries et dont le seul but est de convaincre et qui nous exposent du vent, des salades.

7.Posté par Occitan le 06/10/2018 19:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne suis pas musulman mais j'emmerde les anti islam. Allez vous faire sucer.

1 2