Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

Pays-Bas : le concours de caricatures sur le Prophète annulé

Rédigé par Lina Farelli | Vendredi 31 Août 2018 à 08:45

           


Le parlementaire néerlandais Geert Wilders a annoncé, dans la soirée du jeudi 30 août l’annulation du concours de caricatures sur le Prophète Muhammad, prévu de se tenir en novembre 2018.

Il a justifié son choix par la crainte d’une « violence islamique » qui résulterait de son initiative fort critiquée. « Afin d’éviter tout risque de victimes de la violence islamique, j’ai décidé d’annuler le concours. La sécurité des gens passe avant tout », a-t-il soutenu dans son communiqué.

Mardi 28 août, un homme de 26 ans, soupçonné d’avoir planifié une attaque contre Geert Wilders, a été arrêté à la gare centrale de La Haye. Il avait publié une vidéo sur Facebook appelant à une attaque contre l’organisateur du concours.

Il a comparu devant le tribunal jeudi 30 août pour des accusations de « menaces à des fins terroristes », de planification à « commettre un meurtre et d’incitation à la révolte ».

La décision de Geert Wilders, lui-même habitué à créer le buzz autour de lui, intervient après que le gouvernement pakistanais ait formulé des critiques contre cette initiative considérée comme blasphématoire, ce qui avait poussé le Premier ministre néerlandais Mark Rutte à désavouer de manière officielle ce concours en précisant la non-participation du gouvernement et en condamnant le comportement « provocateur » de Geert Wilders.

Lire aussi :
Pays-Bas : le Premier ministre désavoue le concours de caricatures sur le Prophète




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Artisan le 31/08/2018 21:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'occasion fait le larron dit t-on.
Des musulmans vilipendant le christianisme sont des extrémistes.
Des chrétiens vilipendant l'islam c'est de la liberté d'expression. Mort de rire. Quelle bande de guignols.

2.Posté par Aayen le 31/08/2018 21:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si moi musulman je me mettais à prendre une posture équivalente, une posture occidentale, à savoir à dépeindre mon rejet du christianisme je deviens un fiché S, un paria, un extrémiste, un rebut de la société.

3.Posté par Louloute le 01/09/2018 20:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ha! Mes potes musulmans! Heureusement que je vous ai. Je suis pourtant athée et n'en connais pas un seul mais merci d'exister. Je vous aime.

4.Posté par Sylvaner le 01/09/2018 21:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et le concours de cons c'est pour quand? Il a peur d'etre nommé! Lol.

5.Posté par Hayden le 01/09/2018 21:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous autre les muzz avons de super dessinateurs. Pourquoi ne fait -ton pas la meme chose. On est quand meme couillon.

6.Posté par Cointreau le 02/09/2018 13:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce monsieur est un élu, il a été choisi par des milliers de citoyens afin de les représenter, ces derniers sont d'accords avec sa vision politique, l'idée qu'il se fait de ce qui convient le mieux aux citoyens.
Un individu fait part de son opposition, de son désir de violence et tandis que cet élu est supposé mettre en application ses idées politiques et qu'il a la confiance des citoyens pour le faire il se met à faire marche arrière. Ce monsieur n'est pas sérieux.
Les élus demandent le respect de la fonction, mais enfin il faut aussi son pendant, le respect du vote des citoyens qui leur font confiance pour mettre en application leurs idées.
Autrement ou va t-on!
Ce monsieur trahi ses électeurs. Il est du coup insultant envers eux. Blaphème signifiant insulte il est donc un terme tout à fait adéquat pour le définir.
Il est blasphémateur à l'endroit de ceux qui lui ont fait confiance, les électeurs.
Ce monsieur n'est pas digne. Honte à lui.
Les citoyens votent pour lui puis il les laisse tomber en rase campagne.
Il s'assoit sur ses convictions.
Il n'est pas digne de la fonction pour laquelle il a été élu.

7.Posté par Robin le 02/09/2018 13:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Effectivement si les extremes nous laisse tomber ou va t-on! Monde de merde. Lol.

8.Posté par Mouloud le 02/09/2018 13:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si meme les extremes se mettent à avoir des égards pour nous ça signifie vraiment que rien ne va plus. Tout fout le camp.
Si meme les je suis ne sont pas ce qu'ils disent qu'ils sont on ne va plus s'y retrouver.

9.Posté par MythoPasMytho le 02/09/2018 21:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un dessin du prophète, j'ai mon idée.
Un faciès d'Arabe bien entendu. Un turban et un nez crochu suffise à faire un Arabe. Oups! Un prophète.
Il est généralement illustré ainsi.
Mon idée le drapeau de l'Arabie en plus et lui faire porter un brassard avec le sigle dollar.
Ca illustre tout à fait ceux qui s'en disent les garants, la dynastie biiip.
Blasphème. Vous avez blasphémé la dynastie biiip.
Et voilà. Par contre je suis un blasphémateur très cher ça vous fera un million de dollars.
Je sais, je suis extremement cher mais c'est mon tarif.

10.Posté par MythoPasMytho le 02/09/2018 21:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un dessin du prophète, j'ai mon idée.
Un faciès d'Arabe bien entendu. Un turban et un nez crochu suffise à faire un Arabe. Oups! Un prophète.
Il est généralement illustré ainsi.
Mon idée le drapeau de l'Arabie en plus et lui faire porter un brassard avec le sigle dollar.
Ca illustre tout à fait ceux qui s'en disent les garants, la dynastie biiip.
Blasphème. Vous avez blasphémé la dynastie biiip.
Et voilà. Par contre je suis un blasphémateur très cher ça vous fera un million de dollar.
Je sais, je suis extremement cher mais c'est mon tarif.

11.Posté par MythoPasMytho le 02/09/2018 22:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le prophète n'est pas un mort comme les autres. Il est un mort très illustre, très important. Une lignée, une filiation importante sont les descendants du prophète et sont sensés incarner sa suite. Arrières, arrières, arrières....descendants.