Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Pas de suspension des repas halal en prison

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 26 Mars 2014



Le ministère de la Justice avait décidé de faire appel de la décision du tribunal administratif de Grenoble qui avait ordonné en novembre dernier à la prison de Saint-Quentin-Fallavier (Isère) de servir des repas halal à ses détenus musulmans. Mardi 25 mars, la cour administrative d'appel de Lyon a rejeté la requête du ministère en faveur d'une suspension de la décision du tribunal de Grenoble, informe France Bleu Isère.

Cette décision est « un revers pour la garde des sceaux », souligne Alexandre Ciaudo, l'avocat du détenu à l'origine de ce dossier. « L'administration pénitentiaire doit effectivement appliquer la décision rendue par tribunal administratif de Grenoble immédiatement », commente-t-il.

La veille, le ministère de la Justice expliquait que la distribution de repas dans les prisons est « techniquement impossible » car cela « implique notamment des installations nouvelles ». Un argument réfuté par le contrôleur général des prisons, Jean- Marie Delarue, qui a exhorté l’administration pénitentiaire à proposer des repas halal et casher aux détenus dans son dernier rapport publié le 11 mars dernier.

Me Ciaudo devrait mettre en avant les recommandations de ce dernier lors d'une nouveau procès sur le fond de l'affaire prévu avant la fin de l'année.

Lire aussi :
Distribuer des repas halal et casher en prison conforme à la laïcité
Des repas halal aux détenus musulmans, une obligation en prison