Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Paris : la soirée Ramadan sous les feux des critiques

Rédigé par La Rédaction | Lundi 26 Mai 2014



La tradition d'une grande soirée festive autour du Ramadan instaurée en 2001 par Bertrand Delanoë est maintenue cette année par la nouvelle maire de Paris Anne Hidalgo. La soirée prévue pour le 9 juillet doit déjà faire face à des critiques récurrentes ces dernières années en amont de chaque nouvelle édition.

Alors que l’événement avait été décrié l’an dernier par le candidat du Front national à la mairie de Paris, Wallerand de Saint-Just, qui demandait son annulation au nom de la laïcité, Jérôme Dubuis, conseiller de Paris et secrétaire national de l'UMP en charge de la croissance, a cette fois ouvert le bal des protestations.

L’élu fustige « une initiative clientéliste » et avance que « l'islam, à l'image de n'importe quelle religion, ne doit pas pénétrer l'espace public ». Il dénonce également le budget de 100 000 € alloué pour ces festivités. A ses yeux, il s’agit « d'une dépense illégitime et profondément inopportune au regard de l'état des finances publiques de la Ville de Paris ».

L’an dernier, la municipalité avait confirmé ce montant. Mais, une fois de plus, elle s’est défendue en expliquant que cette fête, ponctuée de concerts, n’avait rien de religieux. « C'est une soirée artistique et festive, qui relève d'une initiative culturelle et non cultuelle », a ainsi martelé un porte-parole de la mairie de Paris à Metronews. Des réceptions sont également organisées « à l'occasion de Noël et de Hanouka », a-t-il précisé. Les partisans d’une laïcité dévoyée ont pris l’habitude de créer la polémique seulement autour d'une soirée liée à la culture musulmane.

Lire aussi :
Paris : une soirée Ramadan décriée par le FN
Ramadan 2011 :la "Soirée du Ramadan" à la Mairie de Paris
Ramadan 2012 : la mairie de Paris organise sa soirée du Ramadan, le 21 juillet
Paris célèbre la fête juive Hanoukka





Loading