Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Mosquée de Poitiers : Collard veut défendre les identitaires

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 31 Octobre 2012



Le député du Front national Gilbert Collard, avocat de profession, s'est désolé cette semaine de ne pouvoir défendre le groupuscule d’extrême droite « Génération identitaire », dont les responsables sont poursuivis pour l'occupation du chantier de la mosquée de Poitiers, le 20 octobre dernier.

Il déclare ne pas cautionner leur action, qu’il résume à « une manifestation illégale », mais dénonce un « procès d'opinion » et « une chasse aux sorcières », a-t-il écrit à l'un des dirigeants du Bloc Identitaire, qui tiennent une convention ce week-end à Orange, dans le Vaucluse, pour célébrer leur dix ans.

« Si les incompatibilités parlementaires ne m'en empêchaient pas », « j'aurais cependant accepté de vous défendre, au seul nom du droit pour toute personne d'être défendue, d'autant que la manière médiatique et judiciaire dont vous êtes traités relève du procès d'opinion et de la chasse aux sorcières identitaires sans aucun respect de la présomption d'innocence », s'est expliqué l’avocat.

« Ma liberté d'avocat s'arrêtant là où commence ma liberté de parlementaire, je ne peux donc assurer votre défense, qui n'aurait bien évidemment pas impliqué une adhésion de ma part. Croyez bien que j'en suis désolé », conclut le député frontiste. Pas les musulmans.

Lire aussi :
Mosquée de Poitiers : vers une dissolution de Génération identitaire (Valls)
La mosquée de Poitiers envahie par l’extrême droite islamophobe
Mosquée de Poitiers : une nouvelle escalade dans la violence islamophobe




Loading










Votre agenda