Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Psycho

Monia : « Jeune mariée, je vois tous ses défauts et je pense déjà au divorce »

Rédigé par Lalla Chams En Nour | Samedi 8 Octobre 2022 à 08:00

           


Je viens vers vous pour vous exposer mon problème. Aujourd'hui, je suis face à un ultimatum. Jeune mariée, je suis maman de deux filles d'une première union, divorcée depuis 2018. En mars, j'ai fait connaissance avec un frère via un site dans le but d’un mariage halal. Nous avons discuté au téléphone et en Facetime car il habite à trois heures de chez moi. Après cela, nous avons convenu d'un rendez-vous pour la mouqabala. Lors de celui-ci, il a ensuite demandé ma main à ma famille. Nous avons fixé la date du mariage pour juillet.

Après quelque temps, ma mère a commencé à montrer son désaccord pour cette union car, après une enquête, il paraît que mon fiancé a un casier judiciaire et a fait de la prison pour braquage et vol à main armée à 18 ans. Je n’ai donc pas pris en compte cet élément car il fait partie de son passé. Il a plus de 40 ans et, à l'époque, il n'était pas musulman. Il s'est converti à l'âge de 20 ans en prison.

Suite à cela, ma relation avec mes proches s'est dégradée, mais j'ai continué mes démarches pour mon mariage. On a pris rendez-vous à la mairie et à la mosquée. Ma famille n'a pas assisté au mariage malheureusement.

Aujourd'hui, nous sommes mariés et je commence à voir beaucoup de défauts chez mon mari. Il n’a presque jamais travaillé, il vivait des prestations sociales. Il ne fait pas beaucoup d'efforts pour trouver du travail. Il n'a aucun diplôme, je ne tiens pas à en dire plus.

Maintenant, je pense vraiment à divorcer car je crois qu’avec les problèmes que j'avais avec ma famille je n'ai pas eu le temps de voir tous ses défauts et qu'il n’était pas fait pour moi. Merci de m'éclairer et de m'aider à y voir clair.

Lalla Chems En Nour, psychanalyste

Chère Monia,

Que vous dire ? Permettez-moi de vous manifester mon étonnement devant les conditions de votre choix. Un homme avec qui vous parlez deux fois, que vous avez rencontré une seule fois et avec qui vous décidez de vous marier aussitôt ? J'ai du mal à y croire. Quand il s’agit de choisir un compagnon de vie et, éventuellement, un partenaire pour élever vos enfants au quotidien, pensiez-vous vraiment que c’était suffisant ? D’autant que vous avez été mise en garde.

Vous pourriez vous interroger sur vos motivations à aller si vite, sur votre discernement à comprendre et à observer le comportement d’une personne choisie pour une union aussi sérieuse que le mariage. Ne prenez-vous pas vos désirs pour réalité ? Ou peut-être êtes-vous impulsive ? Soyez raisonnable, apprenez à prendre le temps de réfléchir, à faire une enquête discrète, à mettre tout candidat à l’épreuve, à jouer avec le temps avant de vous lancer dans une nouvelle tentative de mariage.

Pensez à l’exemple que vous devez donner à vos filles, il est possible que leur relation aux hommes soit influencée par ce qu’elles peuvent subir de votre attitude. Est-ce une question de manque de maturité chez vous ? N’oubliez pas le devoir de tout musulman d’apprendre à se connaître soi-même et à ne pas reproduire plusieurs fois de suite les mêmes erreurs. Cela demande du courage et de la volonté de se remettre en cause, mais nous en passons tous par là.


La rubrique « Psycho », qu’est-ce que c’est ?

Des psychologues et psychanalystes répondent à vos questions. Musulman(e)s du Maghreb ou de France, professionnel(le)s actif(ve)s exerçant en cabinet, ils réfléchissent à votre problématique et tentent de vous éclairer à travers leur expérience professionnelle et leur pratique spirituelle. Ils peuvent vous aider à y voir plus clair en vous-même ou à mieux décrypter le comportement des personnes de votre entourage.
Ils ne sont pas médecins, même si on les désigne parfois comme des « médecins de l’âme », mais leur rôle est de vous aider à trouver en vous-même la meilleure réponse à vos interrogations sur vos relations aux autres, votre conjoint ou conjointe, vos parents, vos frères et sœurs, vos amis, vos collègues de travail, vos voisins...
Alors, n’hésitez pas, interrogez-les, ils tenteront de vous répondre en s’éclairant des plus belles pensées de l’islam.
Contactez-les (anonymat préservé) : psycho@saphirnews.com