Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 

 

Psycho

Meriem : « Je ne supporte plus ma vie et encore moins mon mari. Ma foi ne suffit plus »

Rédigé par Sabah Babelmin | Mercredi 20 Mai 2020 à 17:00

           


Meriem : « Je ne supporte plus ma vie et encore moins mon mari. Ma foi ne suffit plus »
J’ai bientôt 30 ans, je suis mariée depuis six ans et j'ai trois enfants en bas âge.

A l'heure d'aujourd'hui, je ne supporte plus ma vie et encore moins mon mari. Je suis musulmane, al hamdulillah, ma foi m'aide énormément mais cela ne suffit plus pour supporter ma situation.

Durant toutes ces années, j'ai énormément supporté les critiques, remarques et insultes, le fait d'être rabaissée sur tout, sa violence… Heureusement, il n'a plus osé (être violent) depuis que j'ai mêlé mes parents à cela.

Je ne travaille pas et mes journées, je les passe constamment avec mes enfants, mon mari ne m'aide dans rien et encore moins moralement. Au contraire, il en rajoute avec des phrases du style « Je ne m'occupe pas bien de mes enfants, de la maison, de lui » et j’en passe.

Je passe beaucoup de détails car résumer six ans en quelques lignes n'est pas possible. Je pleure tous les jours, je suis devenue très nerveuse, je me laisse énormément aller. Je manque de patience avec mes propres enfants et c'est le plus dur pour moi, car ils n'ont rien demandé.

Je ne supporte plus ma vie, j'ai fait de mauvais choix. Je n'arrive plus à patienter, je pense énormément au divorce mais avec trois enfants en bas âge, n’est-ce pas irresponsable de ma part ?

Sabah Babelmin, psychanalyste

Chère Meriem,

La situation de confinement actuelle ne doit pas arranger les choses pour vous si déjà avant vous ne supportiez plus votre vie avec cet homme !

Dans un mariage, les deux époux sont coresponsables de ce qui se passe dans le couple. Parfois, il y a des femmes qui se plaignent que leur mari ne les aident pas à la maison, mais elles sont tellement obsessionnelles et parano autour du ménage qu’elles ne leur laissent pas de place et les critiquent tout le temps si jamais ils osent prendre cette place, aussi bien pour les tâches ménagères que pour les enfants. Est-ce que cela vous parle ? Est-ce le cas avec votre mari ? A-t-il toujours été comme cela ? Pourquoi ce manque de respect ? Qu’est-ce qu’il vous fait payer ? Comment se passaient vos premières années de mariage ?

Avant de vous sentir comme une victime de cette situation, essayez avant d’être honnête avec vous-même et de vous poser les bonnes questions : quelle est ma part de responsabilité dans cette situation ? Est ce que je le respecte comme homme et mari ? Est-ce que ces enfants étaient désirés ? Est-ce que je le laisse s’en occuper ?

Malheureusement, souvent, des couples sont détruits à cause de grossesse non désirés. Peut-être se sent-il prisonnier comme vous d’une situation qu’il n’a pas souhaitée ? Être père et mère n’est pas inné se décide et s’apprend !

Etait-ce un mariage choisi ou imposé ? Vous dites avoir parlé à vos parents de cette maltraitance physique et qu’il n’a plus osé vous frapper. Comment cela a-t-il commencé ?

Est-ce que vous avez une vie intime avec cet homme ? Il y a certaines femmes qui, pour se venger, font la guerre du sexe, pour se protéger et faire valoir leurs droits. Est-ce votre cas ? Est ce que ces questions raisonnent pour vous ou vous agacent ? Si elles vous agacent d’ailleurs, c’est qu’elles vous renvoient sans doute à une vérité inconsciente.

Est-ce que vous avez essayé de lui parler de votre solitude ou subissez-vous juste la situation en allant doucement et sûrement vers une dépression ?

Vous ne pouvez pas changer le passé, vos « mauvais choix », les regrets ne changent rien et ne font pas avancer. Essayez plutôt d’être réactive en ne vous laissant pas aller, en prenant soin de vous comme femme et pas seulement comme maman, pour vous et, dans la mesure du possible, pour retrouver votre mari et faire revivre le couple conjugal et pas seulement parental.

Soyez vigilente car en ce moment de confinement et crise, il y a une grande violence qui s’éveille et se révèle chez beaucoup de personnes et beaucoup de couples se déchirent.

J’espère que ces questions vous ont aidé. Si la situation ne s’améliore pas, il est important de vous faire accompagner par un professionnel, beaucoup travaillent par téléphone en ce moment. Afin de prendre la bonne décision le moment venu.

NB : Les questions ne visent pas à vous faire culpabiliser mais à vous inviter à aller chercher toutes les réponses possibles pour mieux comprendre comment vous en êtes arrivée là, de sorte ensuite à ce que votre prise de décision soit la plus éclairée.

La rubrique « Psycho », qu’est-ce que c’est ?

Des psychologues et psychanalystes répondent à vos questions. Musulman(e)s du Maghreb ou de France, professionnel(le)s actif(ve)s exerçant en cabinet, ils réfléchissent à votre problématique et tentent de vous éclairer à travers leur expérience professionnelle et leur pratique spirituelle. Ils peuvent vous aider à y voir plus clair en vous-même ou à mieux décrypter le comportement des personnes de votre entourage.
Ils ne sont pas médecins, même si on les désigne parfois comme des « médecins de l’âme », mais leur rôle est de vous aider à trouver en vous-même la meilleure réponse à vos interrogations sur vos relations aux autres, votre conjoint ou conjointe, vos parents, vos frères et sœurs, vos amis, vos collègues de travail, vos voisins...
Alors, n’hésitez pas, interrogez-les, ils tenteront de vous répondre en s’éclairant des plus belles pensées de l’islam.
Contactez-les (anonymat préservé) : psycho@saphirnews.com