Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 

 


Religions

Meaux : après l’attaque à la voiture-bélier sur la mosquée Al-Badr, la piste terroriste écartée

Rédigé par Lina Farelli | Lundi 28 Février 2022 à 08:00

           

A Meaux, une belle frayeur a traversé les dirigeants de la mosquée Al-Badr après une attaque à la voiture-bélier survenue samedi 26 février contre le centre islamique. L'auteur des faits a depuis été identifié et la mosquée a lancé un appel au calme.



Meaux : après l’attaque à la voiture-bélier sur la mosquée Al-Badr, la piste terroriste écartée
Les responsables et les fidèles du Centre Al-Badr de Meaux, en Seine-et-Marne, ont vu le calme régnant habituellement dans leur lieu de culte s’envoler samedi 26 février. Un individu a en effet foncé avec une voiture à plusieurs reprises sur l’entrée de l’édifice en fin de matinée. L’acte délibéré, qui a lourdement endommagé une porte, n’a heureusement fait aucune victime car la mosquée était vide au moment des faits.

Le conducteur a pris la fuite, abandonnant le véhicule devant la mosquée. Il a néanmoins été interpellé en fin de journée à Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines. Il a été identifié par la police : il s’agit d’un homme âgé de 37 ans, déjà défavorablement connu des services de police, qui souffre de troubles psychologiques, selon Le Parisien. L’assaillant, condamné pour violences conjugales en novembre 2021, a donc été placé en hôpital psychiatrique. La piste de l’attaque terroriste a été exclue par les enquêteurs.

Qu'en est-il de la piste de l'acte raciste, à caractère islamophobe ? L'assaillant est de confession musulmane et connaissait vraisemblablement la mosquée pour l'avoir fréquenté de temps à autre. « Il se trouve que ce jeune musulman ne dispose pas de toute sa raison », a informé le Centre islamique Al-Badr. « Nous sommes, comme toute la communauté musulmane de Meaux, attristé et choqué de cet acte, mais nous devons garder notre calme et notre discernement face à cette situation. »

L'enquête est toujours en cours pour comprendre notamment les motivations de l'assaillant. Les responsables de la mosquée, après avoir un temps annoncé la fermeture du lieu de culte « jusqu’à nouvel ordre », a décidé de l’ouvrir dès le lendemain des faits.

Lire aussi :
A Belfort, un homme condamné après avoir foncé sur deux femmes près d’une mosquée
La mosquée de Brétigny-sur-Orge victime d'une attaque à la voiture-bélier, le maire en soutien




Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Rond LEDARON le 15/03/2022 07:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ben voyons,
Toutes les attaques dont sont victimes les musulmans sont la faute à pas de chance,nous le savons.Dégradations,tentatives de meurtres ( se souvenir de Rachid Eljay ) etc.. ne peuvent qu'être liés à l'humeur du temps.
Par contre...tout évènement concernant peu ou prou un supposé musulman sain d'esprit ou fou ne peut être qu'un attentat terroriste (même et surtout quand la phrase "ALLAH ou Akbar" est prononcée.
Nous vivons une époque formidable !!!