Connectez-vous S'inscrire
Rss
YouTube
Instagram
Google+
Twitter
Facebook
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité







Sur le vif

Malaisie : « Allah n'est que pour nous »

Rédigé par La Rédaction | Samedi 9 Janvier 2010



Le débat sur l’utilisation du mot « Allah » par les non-musulmans dégénère en Malaisie, où trois Églises ont été incendiées, vendredi 8 janvier, à la suite de manifestations de musulmans tenant un discours radical devant les deux Grandes Mosquées de la capitale, Kuala Lumpur.

Une cinquantaine d’entre eux brandissaient des pancartes sur lesquelles étaient inscrits « Allah n'est que pour nous » ou « L'hérésie prend naissance dans la mauvaise utilisation des mots ».

Pourtant, plusieurs savants musulmans ont reconnu aux chrétiens le droit d’employer le terme « Allah » pour désigner Dieu. La haute autorité judiciaire du pays est allée dans ce sens en cassant, la semaine dernière, la décision du gouvernement, prise en mai dernier, d’interdire « Allah » aux non-musulmans.

La Haute Cour a ainsi autorisé la parution du journal catholique The Herald. Ce qui n’est pas pour plaire au gouvernement, qui a fait appel de la décision et ainsi fait suspendre l’autorisation.

Cependant, le Premier ministre a fermement condamné les attaques des lieux de culte, assurant que le gouvernement « prendrait toutes les mesures nécessaires pour empêcher ces actes ». « J'assure non pas aux minorités mais à tous les Malaisiens qu'ils sont en sécurité », a indiqué le ministre de l’Intérieur. La menace de tensions intercommunautaires gronde de plus en plus.

Le pays, qui compte 60 % de musulmans, abrite d'importantes minorités indienne et chinoise, dont la plupart sont chrétiennes, bouddhistes et hindouistes.


Lire aussi :
Malaisie : « Allah » interdit des chrétiens





Loading