Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Les femmes saoudiennes autorisées à vendre les dessous féminins

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 6 Janvier 2012



Pour acheter leur dessous en magasin, les femmes saoudiennes devaient passer par… des hommes. Un décret du roi Abdallah a mis fin à cette étrange obligation, qui mettaient souvent les femmes dans l'embarras. L'Arabie Saoudite les autorise depuis jeudi 5 janvier à travailler dans les boutiques de lingerie féminine. Il en sera de même dans les magasins de produits cosmétiques avant juillet 2012, a annoncé le monarque.

Elles ne pourront cependant toujours pas essayer les sous-vêtements qu’elles achètent car les cabines d'essayage pour femmes sont prohibées dans le pays. Dans ce royaume ultra-conservateur, tout est fait pour empêcher la mixité dans plusieurs secteurs d'activité, entravant ainsi le travail des femmes, jusque là interdites dans les centres commerciaux.

Cette nouvelle décision est un pas en avant du roi, qui met doucement en place des réformes. L’Arabie Saoudite a ainsi accordé, en septembre 2011, le droit de vote et d’éligibilité aux femmes et leur a donné la possibilité d’être représentées au Majlis al-Choura, une assemblée consultative dont les 150 membres sont désignés par les autorités. Ce qui n'est pas pour ravir les religieux parmi les plus conservateurs qui militent pour une ségrégation totale des sexes.

Si ce décret est très bien accueillie par la gente féminine, bien des efforts restent encore à faire. Les femmes espèrent bien bénéficier, dans un avenir proche, à davantage de droits, dont celui de conduire, qui fait l’objet d’une campagne dans le pays depuis l’été 2011.

Lire aussi :
L’Arabie Saoudite accorde le droit de vote et d’éligibilité aux femmes
Arabie Saoudite : femmes au volant, révolution au tournant ?
Arabie Saoudite: inauguration de la plus grande université au monde 100% féminine