Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Les chrétiens de Mossoul chassés par l’Etat islamique

Rédigé par La Rédaction | Lundi 21 Juillet 2014



Des centaines de familles chrétiennes de Mossoul, chassés par l’Etat islamique (EI), ont quitté la ville. Si elles n’étaient pas parties samedi 19 juillet à midi, elles devaient accepter l’une des trois conditions imposées par Abou Bakr al-Baghdadi, devenu le calife Ibrahim : se convertir à l’islam ou accepter le statut de dhimmi en payant un impôt, la jizya, en échange de la protection du calife ; ou quitter la ville.

S'ils refusent, « il n’y aura plus rien entre nous et eux que l’épée », a en effet fait savoir l'EI. Une déclaration qui sonne comme une menace de mort claire pour les chrétiens, appelés à quitter la ville en laissant derrière eux tous leurs biens. Le décret, qui précisait les dispositions de l’ultimatum, a été diffusé à Mossoul et remis aux familles chrétiennes qui n’étaient pas déjà parties. Les demeures de ces dernières avaient déjà été faites « propriétés de l’EI ».

Ils se sont réfugiés à Qaracoche, à une trentaine de kilomètres de Mossoul, ou à Erbil, au Kurdistan d’Irak. Depuis l’instauration du califat le 29 juin dernier, ce sont en tout 10 000 chrétiens qui ont fui Mossoul et sa province. Ils constituaient l’une des plus vieilles communautés chrétiennes du monde.

Sous Saddam Hussein, avant l’invasion américaine de 2003, la communauté chrétienne irakienne comptait plus d’un million de membres, dont 600 000 à Bagdad et 60 000 à Mossoul. Après le délitement du pays et l’apparition de violences interconfessionnelles, la communauté chrétienne, associée aux « croisés » occidentaux, est devenue la cible des groupes jihadistes. Il resterait actuellement 400 000 chrétiens sur l’ensemble du territoire. Le pape François a de nouveau condamné, dimanche 19 juillet, les persécutions dont ils sont la cible.

Lire aussi :
2013, année noire pour les chrétiens, boom des persécutions dans le monde
Homicides et enlèvements explosent en Irak
« L’Etat islamique va s’installer durablement en Irak et en Syrie »
Rejoindre le « califat », l'appel fou qui indiffère les musulmans
L'Irak plongé en plein chaos, le pouvoir dépassé
Irak : va-t-on laisser les chrétiens être « des cibles légitimes » ?