Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 

 

Religions

La première pierre de la Grande Mosquée de Metz posée, priorité à la collecte des fonds

Rédigé par Lina Farelli | Lundi 17 Février 2020 à 13:10

           

La première pierre de la Grande Mosquée de Metz a été posée, samedi 15 février, en présence des porteurs du projet et des élus locaux, Dominique Gros au premier chef, qui est sur le point de quitter son fauteuil de maire. Mais le plus dur reste encore à faire puisqu’il faut collecter quelque 15 millions d’euros pour la construction de ce lieu de culte musulman.



La première pierre de la Grande Mosquée de Metz a été posée, samedi 15 février, en grande pompe en présence des responsables de l'UACM, porteuse du projet, ici représentée par son président Mohamed-Hicham Joudat, et des élus locaux, Dominique Gros au premier chef (à droite). © UACM - Grande Mosquée de Metz
La première pierre de la Grande Mosquée de Metz a été posée, samedi 15 février, en grande pompe en présence des responsables de l'UACM, porteuse du projet, ici représentée par son président Mohamed-Hicham Joudat, et des élus locaux, Dominique Gros au premier chef (à droite). © UACM - Grande Mosquée de Metz
La Grande Mosquée de Metz sera l'une des plus grandes mosquées de la région Grand Est… dès lors qu’elle verra le jour. Il faudra, en effet, des années et des millions d’euros avant de voir fonctionner ce lieu de culte musulman. En attendant le jour où le rêve deviendra réalité, de très nombreux Messins et Messines de confession musulmane ont répondu présents à la cérémonie de pose de la première pierre de la Grande Mosquée de Metz, organisée dans la matinée du samedi 15 février.

Un grand jour pour les responsables de l’Union des associations cultuelles et culturelles des musulmans de Metz (UACM) pour qui, bien que symbolique, la pose de la première pierre est une étape importante dans l’avancée du projet qu’elle porte depuis une dizaine d’années, avec le soutien appuyé de Dominique Gros, qui va quitter son fauteuil de maire à l’issue des élections municipales en mars. C’est donc tout naturellement que l’édile socialiste, aux commandes de Metz depuis 2008, a fait acte de présence à la cérémonie, qui intervient plusieurs mois après la signature du permis de construire au cours de l’été 2019.

Priorité à la collecte de fonds

Les Messins musulmans devront, plus que jamais, faire preuve de patience. Les travaux ne débuteront pas avant 2022, selon l’état d’avancée de la collecte de fonds. La construction de la Grande Mosquée de Metz ne nécessite pas moins de 15 millions d’euros.

C’est donc dans le fundraising que l’UACM, qui regroupe plusieurs associations cultuelles – cinq au total – depuis sa création en 2011, concentre aujourd’hui toute son énergie.

En ce sens, un gala a été organisé dans la soirée du samedi 15 février sur le terrain de la mosquée où le bâtiment principal d’une surface de 5 500 m² sera bâti. A l'issue de cette soirée, entre les promesses et les dons effectifs, « nous avons atteint le palier de 400 000€ », nous indique-t-on. Selon les prévisions de l’UACM, le futur édifice religieux pourra alors accueillir jusqu'à 2 000 fidèles.

Lire aussi :
Une première mosquée turco-arabe, bientôt à Metz