Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

La colère de Nadine Morano contre une femme intégralement voilée

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 15 Octobre 2014



Une nouvelle fois, Nadine Morano a fait son cinéma. L'eurodéputée (UMP) s'est offusquée de voir une femme intégralement voilée, gare de l'Est, à Paris, mardi 14 octobre. Se prenant pour un agent de police, elle a même demandé à cette femme de retirer son voile.

Mme Morano a immédiatement voulu faire de cet épisode – témoignant de sa phobie du foulard – un scandale. « Scène en gare de l'Est à Paris, je viens de croiser une femme avec une burqa à qui je demande de respecter la loi. Son mépris est total », s'est-elle ainsi exaspérée sur Twitter.

« Je suis descendue de mon TGV à la gare de l’Est à Paris et j’ai croisé une femme entièrement voilée sur le quai », explique Nadine Morano à LOR’Actu.fr, un site d'actualité sur la Lorraine.

« Je lui ai demandé de respecter la loi. Elle a été totalement agressive et a continué son chemin, son mépris a été complet. Elle m’a répondu ‘’je m’en fous’’», raconte encore l'ex-ministre déplorant que la femme qu'elle a rencontrée « méprise la loi » interdisant la dissimulation de son visage en public mise en application en 2010.

« Il s’agissait bien d’une femme intégralement voilée. On ne voyait que ses yeux. Je trouve cela inacceptable en France. Il s’agit d’une provocation. Je suis là pour faire respecter la loi, on ne circule pas dans notre pays avec un voile intégral sur la tête », se justifie-t-elle encore.

Nadine Morano raconte avoir signalé l’incident au poste de police de la SNCF. « L’un des responsables de la police m’a assuré qu’il était normal que je vienne en faire part », indique-t-elle. Mais c'est une version bien différente que livre France Bleu. Selon la station de radio, les agents de la police aux transports n'ont pas reconnu l'ancienne ministre, qui est venue à eux très en colère. Ils lui ont demandé ses papiers d'identité qu'elle a refusé de leur montrer avant de repartir encore plus énervée.

Quoi qu'il en soit, cet épisode témoigne de l'état d'esprit de Nadine Morano qui multiplie les commentaires allergiques à la présence des musulmans en France. Cet été, elle avait déjà exprimé son mépris des femmes voilées en s'insurgeant de voir l'une d'entre elles à la plage.

Lire aussi :
Nadine Morano exprime son mépris absolu des femmes voilées en France
L’amie tchadienne, la caution anti-raciste de Morano (vidéo)
Nadine Morano, son couscous et ses bricks à l'oeuf contre le racisme