Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

La Une du Time sur le Ben Laden birman islamophobe censurée

Rédigé par La Rédaction | Mardi 2 Juillet 2013



« Le visage de la terreur bouddhiste ». L’hebdomadaire américain Time a décidé, pour son édition du 1er juillet, de consacrer sa Une à Ashin Wirathu, le leader des bouddhistes radicaux à la tête du mouvement islamophobe 969 qui prône l’extermination des musulmans de Birmanie.

A 46 ans, il est le moine le plus craint des musulmans en Birmanie tant il est adulé par une grosse frange de la population majoritairement bouddhiste, au point d’être appelé « le Ben Laden des Birmans ».

La Une du Time sur Ashin Wirathu censurée
La Une du Time sur Ashin Wirathu censurée
Cependant, la couverture a suscité une vive polémique en Birmanie. Le gouvernement birman a décidé d'interdire l'article de Une du magazine, distribué à près de 600 exemplaires dans le pays. Selon la présidence, « il porte atteinte à la confiance mutuelle entre les religions ».

Le distributeur du Time en Birmanie avait déjà décidé de lui-même de ne pas diffuser le numéro dans le pays, ce qu’a dénoncé Reporters sans frontières (RSF) mercredi 26 juin.

« En prenant cette décision, Inwa Publications est allé bien au-delà de son rôle de distributeur et s’est arrogé, de manière abusive, des pouvoirs de censure motivés politiquement », a déploré l'organisation. Un signe selon elle « qu'il n'y a eu aucun changement dans la volonté du gouvernement de contrôler l’information et de s'arroger le droit d'appliquer la censure préalable dès lors qu’elle le juge nécessaire. Il s'agit d'un recul inacceptable pour la liberté des médias en Birmanie ».

Depuis l’explosion des violences envers les musulmans, et plus particulièrement la minorité des Rohingyas, les tensions intercommunautaires sont vives et la responsabilité de Ashin Wirathu est pleinement engagée dans la dégradation de la situation. Le collectif Halte Au Massacre En Birmanie (HAMEB) organise, samedi 6 juillet, à Paris une nouvelle manifestation contre le massacre des musulmans birmans.